Accords mets et vins : les desserts

Les goûts ont beaucoup évolué depuis un siècle quand il s'agit d'accompagner un dessert. Les vins moelleux et liquoreux ont cédé la place à des vins doux naturels, des eaux-de-vie, mais aussi à des propositions plus originales.

Publié le 20 mars 2023 à 11:20

Au début du siècle dernier, les vins dits ‘de dessert’ étaient très à la mode, à savoir des vins moelleux et liquoreux de type sauternes, monbazillac… À partir des années 1960, on s’est cru obligé de proposer un champagne brut sur les desserts, quels qu’ils soient. Or, l’expérience prouve que les bruts, surtout lorsqu’ils sont jeunes, s’accordent rarement avec une préparation sucrée.

De nos jours, l’évolution des goûts et le service du vin au verre permettent, quel que soit le dessert, de proposer une boisson pour l’accompagner. En fin de repas, pour des raisons évidentes, il est préférable de proposer les boissons en petite quantité, voire à dose homéopathique dans le cas d’une eau-de-vie ou d’une liqueur. Ces dernières offrent en effet une palette incomparable pour réaliser de très beaux accords. Citons par exemple un très vieux rhum sur un moka, une eau-de-vie ou une liqueur de framboise avec un soufflé glacé à la framboise, un cherry brandy ou un guignolet sur un clafoutis aux cerises, une liqueur de poire bien fraîche sur une tarte aux poires, etc. Sans oublier le cidre ou la bière, qui peuvent également constituer des alternatives intéressantes au vin. Qui a déjà essayé une bière rousse sur une préparation à base de pain d’épices ?

 

Les desserts au chocolat

Le choix doit s’effectuer en fonction du chocolat utilisé et de la préparation. Les accords avec des VDN type banyuls, maury, rasteau…sont souvent privilégiés. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de tenir compte du type d’élaboration (milieu oxydatif ou réducteur).

Budget limité

Vins doux naturels : rasteau, rivesaltes, maury

Budget confortable

Rester dans les vins doux naturels mais en choisissant de vieux millésimes ou des hors d’âge dans les AOC : rasteau, banyuls ou maury, par exemple.

Proposition originale

Clairette du Languedoc rancio, liqueur à base d’orange (Cointreau, Grand-Marnier...), vieil armagnac. 

Sur une préparation à base de chocolat amer, essayez un vieux madiran ou un vieux cahors.

Vins étrangers

Vino Santo (Italie), vieux madère Malmsey ou Bual, porto doux (Portugal), Malaga doux (Espagne), Mavrodaphne de Patras (Grèce), Nectar (Moldavie).


Photo

Publié par Paul BRUNET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

Suisse

Afin de compléter notre équipe, je recrute une personne expérimentée. Cuisine du marché, produits frais, menus du jour, carte et ardoise. Connaissance en pâtisserie, travail en équipe, non logé. 13ème salaire. Expérience en Bib Michelin, un plus ! Poste disponible à l'année. Coupure et continue.

Posté le 20 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

73 - FONTCOUVERTE LA TOUSSUIRE

Bonjour, LES SOLDANELLES, HOTEL, RESTAURANT, SPA, RECRUTENT h/f : 1 second de cuisine, CDD 39h/semaine du 17 juin 2024 jusqu'à fin aout 2024 - poste - nourri, logé et blanchi - Salaire 2500€ - Mutuelle sante.- 2 jours de congés par semaine.

Posté le 20 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

83 - LA MOLE

Pour notre Restaurant situé dans le Camping**** du PachaCaïd dans le Var (83): Nous recherchons un/une SECOND DE CUISINE H/F : - Poste à pourvoir dès que possible jusqu'à septembre - Salaire de 2400€ à 2500€ net mensuel selon profil - Service midi et soir - Poste nourri/logé VOS MISSIONS

Posté le 20 mai 2024