4 principes à respecter : vus chez Starbuck's

Et si on appliquait tout simplement ces 4 principes ! 1-Développer le sens de l’accueil chez les salariés Rester petit tout en grossissant La réussite se joue dans chaque échange avec les clients 2-Ne rien laisser au hasard Le secret de la vente réside dans les détails Les mécontents préfèrent changer d’adresse que se plaindre En plus ils en parlent à 11 personnes 3-Surprendre et enchanter le client pour le séduire La séduction c’est un zest d’inattendu dans un climat de sécurité autrement dit le respect des fondamentaux et la surprise 4-Utiliser chaque critique pour s’améliorer Vu chez Starbuck’s Gestion - Marketing | Bernard Boutboul | samedi 22 septembre 2007

Intéressement au couvert : y avez-vous pensé ?

Feu le % a montré ses limites et dans la plupart des restaurants, on retrouve des rémunérations homogènes, souvent basses. Les commentaires des clients, via les médias, sur la qualité du service sont souvent plutôt négatifs. Vous savez que les origines sont multiples : seuil de rentabilité, motivation individuelle, animation de l'équipe, l'état du marché. Du côté financier, avez vous pensé à mettre en place un intéressement au couvert, attribué à tous d'une façon homogène, service, cuisine, plonge. Selon les qualifications et les compétences, l'entreprise conserve bien sûr une hiérarchie dans les salaires. Ex : Imaginons qu'en dessous d'un seuil de 140 couverts/jour, l'entreprise ne soit pas rentable (point mort + 1er niveau de marge). Pour un mois de 30 jours, au delà du seuil de 4200 couverts, à la fin du mois, vous attribuez une prime, en salaire brut, de (x)centimes par couvert supplémentaire. Vos avis sont les bienvenus. Gestion - Management - Marketing | André Picca - auteur | jeudi 13 septembre 2007

Innover en matière d’attraction de la clientèle : alléger ses prix en offrant le montant de la TVA

Toutes les tentatives d’innover en matière d’attraction de la clientèle sont intéressantes à observer. Surtout au niveau des retombées et de l’impact constaté sur la fréquentation et la fidélisation. La restauration d’une célèbre chaîne d’hôtels 2* a décidé d’alléger ses prix en offrant le montant de la TVA. Mis à part que cela fait un peu plus de 16% de remise (incidence de la TVA à 19.6% sur le TTC) sur l’adition, cette idée géniale à également le mérite de sensibiliser fortement le consommateur sur la baisse de la TVA dans la restauration. La promotion est sur une période déterminée ; du 3 au 23 septembre 2007. Le risque ? Remplir des salles à -16% ? Il vaut peut être mieux une salle remplie à -16% que 2 tables dans une salle vide à plein tarif !! Il sera intéressant de contrôler l’impact d’une telle opération auprès de la clientèle existante, ou nouvelle au niveau du restaurant mais aussi au niveau de l’hôtel et de ses clients hébergés fidèles ou de passage….vu dans les hôtels Ibis Gestion - Marketing | Bernard Boutboul | samedi 8 septembre 2007

TVA sur les encaissements ou sur les débits : laquelle choisir pour une activité de restauration ?

Bonjour, Je voudrais savoir ce que vous me conseillez pour une activité de restauration, TVA dur les encaissements (me semble plus compliqué à mettre en place) ou option de TVA sur les debits. Pour quelle durée minimum cette option doit etre prise. j'aurais une activité de restauration traditionnelle mais auusi accord avec des entreprises du coin pour faire venir manger leurs salariés à midi. merci Gestion - Marketing | help | vendredi 31 août 2007

Restauration semi-gastro : demande d'avis sur un futur positionnement de prix 1/2 pension

Nous avons déjà 2 niveaux de chambres (tradition + privilège) - Confort 2* et 3* + Nous allons créer (aprés plusieurs mois de réflexion) 2 offres de restauration pour 2008 : une offre Bistrot/brasserie (13€/25€) + une offre traditionnelle/semi-gastro (24 €/40 € ?) Compte des deux offres de restauration, faut-il mieux baser les prix 1/2 pension sur l'offre bistrot et informer le client d'un supplément pour le semi-gastro ??? OU avoir autant de prix que d'offre de chambre et restauration (et là ...cela peut devenir compliqué pour le client) ?? Comment font les établissements qui ont une offre d'hotellerie couplée avec deux offres de restauration (l'objectif étant de laisser le client pouvoir aller se restaurer là où il le souhaite) ?? Si on base notre 1/2 pension sur l'offre bistrot, on risque de ne pas faire marcher le gastro... Si on base notre 1/2 pension sur l'offre gastro... on risque d'être trop cher en prix d'appel ! et de s'éloigner du prix de marché ? J'aimerais bien l'avis de Mr Boutboul... que j'ai connu lors d'une conférence dans notre région... A cette même occasion, je pense également avoir besoin de ses services d'analyse de carte et de positionnement de prix dans le cadre de nos nouveaux projets pour l'année prochaine.... Est-il possible d'obtenir un contact, une offre commerciale...qui nous permettra de savoir si nous pouvons ou non se permettre cette analyse. Dans l'attente de vous lire Cordialement Gestion - Marketing | Nathalie | mercredi 29 août 2007