Actualités

Produits & techniques  
____________________

savoir vendre

Comment optimiser votre activité

Vendre le cognac

Pourquoi chercher à vendre du cognac ? Tout simplement parce que cet alcool offre une large gamme qui peut aller très haut en qualité, et qui permet, à l'heure actuelle, de se différencier. Mais attention, en avoir en stock est une chose, le vendre, en faire un produit d'appel ou d'intérêt en est une autre. Quelques pistes.

Le plaisir des yeux


La mise en avant 'visuelle' des produits doit se faire à deux niveaux. D'abord sur le papier. Si vous avez une carte de bar et une autre de restaurant, installez les références bien en vue sur les deux, juste après les apéritifs par exemple (et avant les whiskies, qui prendraient l'ascendant). Ensuite, montrez les bouteilles. Les producteurs de cognac proposent d'étonnants flaconnages. Ces carafes et autres bouteilles d'exception doivent être vues par le client et mises en valeur. Evitez de les mélanger à d'autres alcools.

Les femmes aussi

 

La clientèle féminine s'intéresse aussi aux cognacs. Adressez-vous à elle en mettant l'accent sur telle ou telle bouteille, telle ou telle association gourmande. Sur la carte, montrez-vous attractif. Au Buddha Bar, à Paris, on peut lire : le cognac ? une "porte ouverte sur le monde". Il se boit "à l'asiatique : allongé ou sur glace. A l'américaine : sur glace avec tonic, cola ou ginger ale". Sachez proposer les grandes cuvées en petites quantités. Réalisez aussi un cocktail maison à base de cognac.

Oser d'autres présentations

 

Tous les vrais amateurs vous diront que le verre à cognac reste la forme idéale pour déguster un cognac. Cela est vrai, car il faut faire légèrement tourner l'alcool dans le verre pour en apprécier les saveurs. Néanmoins, la clientèle évolue et les puristes apprécient aussi d'autres formats. Les verres tulipe peuvent être utilisés. Un petit verre droit avec à l'intérieur, un doigt de cognac fait aussi le bonheur des nouvelles générations qui apprécient également le café dans de nouveaux contenants. Montrez-vous audacieux dans vos présentations de cognac.

L'avis de The BarmenAgency

En principe, un professionnel doit pouvoir vendre ce qu'il veut. Mais, il ne faut pas vendre n'importe quoi, n'importe comment. Prenons l'exemple du Buddha Bar, à Paris. Lorsque les responsables ont décidé d'un partenariat avec Hennessy, l'objectif fut de vendre du Hennessy sur glace. Ainsi, pendant toute la durée du partenariat, l'établissement a joué la carte Hennessy uniquement. Pas d'autres marques présentes alors derrière le bar. Les soirées événementielles restaient dans la logique. Cette démarche commerciale est très importante lorsqu'on veut lancer ou relancer un produit.

A Londres, sa majesté le cognac
Cognac et cigare, l'association passion


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2690 Magazine 02 Novembre 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration