×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

DECORATION
Tendance

A l'aube du troisième millénaire

Epure et métissage des styles

En matière de décoration, fini l'ère du paraître. Aujourd'hui commence l'ère du bien-être. Harmonie, confort et sérénité seront les maîtres-mots des nouvelles tendances. Quelle que soit l'ambiance choisie, il sera toujours question d'équilibre, d'espace plus dépouillé et de bonheur. Et d'une façon générale, nos cinq sens seront
sollicités : la maison se fait douceur, douceur que l'on sent, que l'on écoute, que l'on touche, que l'on respire et que l'on goûte. Cette fin de millénaire sera indubitablement marquée par le rétablissement de l'équilibre entre le sensuel et l'artificiel. Voici donc en quatre panneaux les influences mêlées, très dans l'air du temps.

Par Cécile Junod et Léonie Cornelissen

Point fixe dans un monde en perpétuel mouvement, la demeure sert de refuge contre les tensions de la vie quotidienne. L'appel au calme est plus que jamais à l'ordre du jour. D'où une tendance aux harmonies zen, aux puretés essentielles. Nous évoluons vers un monde épuré et éclectique. Il n'est cependant pas question de tomber dans une stérilité omnipotente. Le minimalisme actuel ne doit jamais s'établir au détriment du confort. D'autant plus que la maison idéale devrait satisfaire tous les sens et aider ses habitants à retrouver un juste équilibre entre le corps et l'esprit. Les tendances puritaines du modernisme des années 80 ont amené une forte contre réaction. C'est ainsi que l'on a alors vu fleurir au cours de ces deux dernières décennies toutes sortes de styles : cottages campagnards, shaker, indien, marocain et de nouveau, retour au modernisme. Mais cette fois-ci, avec une autre approche. Une version faisant la part belle au bien-être et à la sérénité. Et au-delà de ce qui plaît à l'oeil, au-delà des diktats de l'esthétique, la demeure du bien-être doit également être plaisante pour le toucher, l'odorat et même le goût. Aussi, la lumière, l'espace, la couleur, les matières et les senteurs seront autant d'éléments qui créeront l'ambiance et la maison 99.
Quand tout s'emballe autour de nous, la chambre d'hôtel, à l'instar de la demeure, doit se vivre tel un espace de décompression, un espace protecteur contre les soubresauts du monde. Aussi doit-elle permettre au voyageur de se ressourcer et retrouver son équilibre. Il sera donc nécessaire de lui fournir les éléments techniques de confort dont il a besoin, mais également cette part de douceur et de rêve qu'il n'ose demander.

«Ethnique»


Lelièvre

«Epuré naturel»


Erner

«Jeux de couleurs»


Designers Guild

«Métissage d'Orients»


Zofia Rostad pour Elvé

 

* Simplifiez, dépouillez, mais cultivez la fantaisie et le beau. Parfois, certains habitants semblent perdus chez eux au milieu d'un réel fouillis d'objets. Or, le décor n'est que la toile de fond de nos existences et non le contraire.
* Appréciez les ambiguïtés et les contradictions : le télescopage de l'ancien et du nouveau, du sophistiqué et de la matière brute, du métal et du béton, des couleurs opposées qui se mettent à vibrer lorsqu'on les rapproche. Les associations audacieuses et les juxtapositions aléatoires sont presque toujours source de vitalité. A privilégier absolument.

* Privilégiez également les lignes courbes pour la douceur qu'elles évoquent. La courbe est une forme élémentaire, comme toutes les formes humaines. Elle est accueillante, tandis que la droite nous rejette. De plus, elle sait atténuer la violence technologique du monde contemporain.
* Utilisez parcimonieusement les textiles : ils apporteront douceur et fantaisie. Il s'en dégage même une certaine sensualité. Mais point trop n'en faut. Une surabondance rend l'atmosphère étouffante.
* Osez les mélanges de genres : un fauteuil style Louis a plus d'allure sur un tapis de corde que sur un tapis persan.
* Limitez l'utilisation des spots, vous éviterez de transformer votre intérieur en boutique. Un éclairage réussi résulte d'un juste dosage entre éclairage ponctuel et éclairage indirect d'ambiance. Et n'oubliez pas que la douceur des lampes à abat-jour est incomparable.

L'HÔTELLERIE n° 2586 Magazine 05 Novembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration