×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

RESTAURATION

Suite des inondations

Autogrill suspend l'exploitation de son restaurant du pont du Gard

Inondé lors des crues qui ont ravagé le Gard en septembre dernier, le restaurant Les Terrasses a dû fermer ses portes jusqu'à nouvel ordre. La réouverture ne devrait pas avoir lieu avant l'été prochain.

Comme plusieurs dizaines d'établissements gardois, le n° 1 mondial de la restauration de voyages n'aura pas été épargné par la catastrophe qui s'est abattue sur les départements du Gard, de l'Hérault et du Vaucluse. Concessionnaire exclusif des 3 espaces de restauration (cafétéria, restaurant traditionnel et sandwicherie) implantés sur le site touristique du pont du Gard, le Groupe Autogrill doit aujourd'hui faire face à une situation critique. "La sandwicherie située à l'entrée du parking rive droite a été entièrement détruite, et l'intérieur des Terrasses s'est retrouvé sous 15 cm d'eau. Suffisamment pour occasionner des dégâts que nous chiffrons déjà à 360 000 e", constate Philippe Duchamp-Vignal, directeur des Terrasses. Difficulté supplémentaire pour le responsable d'Autogrill, l'approvisionnement en eau potable. La crue ayant emporté les réseaux d'eau et le tout-à-l'égout, les conditions d'exploi-
tation s'avèrent chaque jour plus contraignantes. 

Un avenir incertain
"Nous avons pourtant réussi à maintenir nos prestations en transférant l'équipe restaurant vers la cafétéria. Cet établissement n'a pas été touché. Nous pouvons y accueillir les groupes et les autocaristes avec une capacité totale de 280 places grâce au mobilier qui a pu être récupéré dans le restaurant", commente une nouvelle fois le responsable en évoquant une perte de 50 % du chiffre d'affaires en septembre (moyenne de 230 couverts par jour avant la crue). L'avenir du restaurant reste pour l'instant suspendu aux travaux de réaménagement des réseaux VRD et des berges du Gardon. Il faut en effet consolider les abords immédiats de l'établissement avant d'envisager sa réouverture et de reprendre une activité normale. "Les prévisions les plus optimistes nous font espérer une relance de l'exploitation dans le courant de l'été 2003, mais rien n'est encore moins sûr. Tout dépendra de la volonté du gestionnaire du site, de la chambre de commerce et d'industrie de Nîmes, d'engager ou pas ces travaux avant l'été", conclut Philippe Duchamp-Vignal. Les Terrasses avait en effet valeur de test pour Autogrill. Le groupe y finalisait depuis l'an dernier un nouveau concept d'établissement destiné à être implanté sur d'autres sites historiques. zzz22v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2791 Hebdo 17 Octobre 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration