×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

International

Sol Melia se remet des événements du 11 septembre

Après plusieurs mois de récession, l'Espagnol constate une amélioration de son activité. Il poursuit en parallèle son développement.

L'heure est loin d'être encore à l'euphorie. Mais, le numéro 1 de l'hôtellerie espagnole estime aujourd'hui être en passe de retrouver son niveau d'activité d'avant les attentats du 11 septembre. Au terme du premier quadrimestre 2002, les recettes de l'Espagnol s'affichent certes toujours en retrait de 3,2 % à 227,3 Me par rapport à l'année précédente.
Son bénéfice net chute également de manière sensible perdant 68,7 % à 9,6 Me. A noter cependant, qu'à période comparable, Sol Melia avait bénéficié de résultats exceptionnels pour un montant de 9,2 Me.
Il n'empêche qu'au niveau purement activité, l'impact des événements américains tend manifestement à se réduire. Le revenu par chambre disponible (RevPar) de l'ensemble des hôtels du groupe ne perd du reste plus que 4,8 % sur les 4 premiers mois de l'exercice en cours contre - 17,6 % lors du dernier quadrimestre 2001. Un indicateur précieux qui témoigne, selon les dirigeants, de l'amélioration de la situation générale dans les quelque 350 établissements de la compagnie, notamment en Europe. Tandis que le pôle Amériques éprouve encore des difficultés avec un RevPar en baisse de 15,1 % au premier quadrimestre 2002, le Vieux Continent redresse, lui, en effet, la barre avec seulement - 5,4 %.

63 hôtels en développement sur les 2 ans à venir
Autant d'éléments favorables qui permettent à la firme ibérique d'envisager le second semestre avec optimisme. Le numéro 10 mondial n'a d'ailleurs, à aucun moment, arrêté sa croissance. "Nous avons plus de 63 hôtels en développement pour les deux prochaines années, dont 50 % se situent en Europe", souligne Alfonso Lopez Masa, nouveau directeur général de la région France/Belgique/Suisse.
Et de poursuivre : "Sol Melia vient ainsi de signer un accord de management pour 2 unités en Sardaigne. Ajoutons à cela la conclusion récente de 2 contrats de location en Suisse à Lausanne et Genève."
Pour ce qui est du marché français, l'Espagnol cherche toujours activement (après avoir abandonné le dossier du Nikko) à acquérir un gros porteur sur Paris. Actuellement à la tête de 8 établissements dans la Ville lumière, dont 4 Tryp Hotels et 4 Boutique Hotels, il se dit satisfait des performances réalisées dans la capitale. "A fin mars par exemple, le taux d'occupation de nos Boutique Hotels a atteint 61 %. Le prix moyen s'est élevé à 190 e", précise Andréa Ricci, directeur commercial et marketing Sol Melia France/Belgique/Suisse. Fort de ces performances, Alfonso Lopez Masa table sur un chiffre d'affaires de 20 Me pour 2002 contre 14 Me un an plus tôt (sachant que 2 hôtels étaient fermés pour travaux).
C. Cosson zzz36o

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2773 Hebdo13 Juin 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration