×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Indice American Express du voyage d'affaires

L'EUROPE SE DÉFEND MIEUX QUE LES ETATS-UNIS

Alors que les hôtels d'Amérique du Nord peinent à se remettre de la crise du 11 septembre, l'hôtellerie européenne voit ses tarifs progresser au terme du premier trimestre 2002.

Il n'y a certes pas de quoi encore véritablement crier victoire. Mais, les faits sont cependant là. Selon l'Indice American Express du voyage d'affaires (IAVA), qui surveille les variations des tarifs hôteliers affichés dans 119 villes du monde entier (soit un échantillon représentant 3 200 hôtels), l'hôtellerie européenne reprend bel et bien des couleurs au terme du premier trimestre 2002. D'ailleurs, les prix des hôtels appartenant aux catégories inférieure et moyenne ont augmenté respectivement de 2,1 % et 2 % d'un trimestre sur l'autre tandis que les établissements supérieurs progressaient eux de 3,1 %.
Des chiffres qui, si l'on tient compte du caractère saisonnier de ce secteur d'activité, indiquent une nette amélioration par rapport aux 6 derniers mois de 2001. Durant cette période, le taux de progression de la tarification hôtelière était en effet tombé à 0,3 % pour les catégories inférieure et moyenne alors que la gamme supérieure affichait tout juste une hausse de 0,6 %.
Autre élément intéressant : l'industrie hôtelière, en Europe occidentale, semble mieux se défendre que celle des Etats-Unis. Sur le Vieux Continent, les hôtels de catégorie moyenne sont en effet parvenus à résister à la tempête du 11 septembre avec des hausses de tarifs de 0,3 % d'un trimestre sur l'autre et de 0,8 % d'une année sur l'autre. En Amérique du Nord au contraire, les prix des segments inférieur et supérieur ont chuté de 3,4 % et 2 % au cours des 3 premiers mois de l'année 2002.

Hétérogénéité des statistiques par pays et par ville
Et pire encore ! Ils font à peine mieux sur l'année : 2,2 % d'augmentation pour la catégorie inférieure et 1,7 % de baisse pour le supérieur. "Le marché américain a mis beaucoup de temps à s'adapter à la dureté de la situation commerciale", explique du reste Olivier Sauser, vice-président consulting services Europe American Express.
Il n'en demeure pas moins vrai que les statistiques individuelles par pays et par ville mettent l'accent sur une très grande volatilité des tarifs de l'hôtellerie européenne, aussi bien en résultats cumulés sur l'année que sur le premier trimestre 2002. Les tarifs de la catégorie moyenne ont ainsi été plus proches de la moyenne en France et en Allemagne avec des améliorations respectives de 2,4 % et 1,7 % d'un trimestre sur l'autre.
Par contre, les prix des établissements moyens aux Pays-Bas ont grimpé de 15,5 % au cours des trois premiers mois de l'année tandis que les Belges bondissaient de 10,2 % d'un trimestre sur l'autre. Quant aux unités espagnoles, elles ont toutes constaté des améliorations sensibles de leurs prix quelle que soit leur catégorie. zzz20o

Evolution des tarifs hôteliers dans les grandes villes européennes

Villes

Inférieure

Moyenne

Supérieure

Sur le trim Sur l'année Sur le trim Sur l'année Sur le trim Sur l'année
Amsterdam - 4,2 % - 2,5 % 15,5 % 15,7 % 8,8 % 11,1 %
Bruxelles 19,3 % 10,6 % 10,2 % 5,4 % 10,8 % 9,2 %
Francfort ND ND 0,5 % 2,7 % - 10,2 % - 10,9 %
Londres - 2,1 % 5,0 % - 4,4 % - 3,6 % - 0,6 % - 0,1 %
Madrid 6,1 % 4,7 % 7,8 % 9,7 % 11,2 % 13,0 %
Paris - 6,6 % - 2,3 % 3,0 % 6,5 % - 1,5 % 1,4 %
Rome - 1,9 % 16,8 % 3,4 % 18,1 % 3,9 % 19,4 %
Stockholm 27,5 % - 7,7 % 2,1 % 11,0 % 1,2 % 1,2 %
Zurich - 13,5 % 0 % 13,2 % 13,9 % 5,3 % 3,6 %

Comparaison des tarifs hôteliers moyens selon les villes (en euros)

Ville Inférieure Moyenne Supérieure
Amsterdam 86 201 276
Bruxelles 93 138 256
Francfort ND 101 191
Londres 102 190 359
Madrid 82 116 194
Paris 68 113 217
Rome 91 128 234
Stockholm 111 172 269
Zurich 75 125 205

Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2773 Hebdo13 Juin 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration