×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

"Cela fait 213 jours que nos établissements sont fermés" : les restaurateurs de l'Ain clament leur désarroi

Vie professionnelle - mardi 16 mars 2021 11:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Vonnas (01) L'UMIH de l'Ain a convié, dimanche 14 mars, les restaurateurs du département à se rassembler devant le restaurant triplement étoilé de Georges Blanc afin de faire entendre leur voix. Tous souhaitent au plus vite une réouverture de leur établissement.



Le chef Georges Blanc (premier rang, écharpe bleue) et le président de l'Umih de l'Ain, Jean-Pierre Vullin (à droite), aux côtés des restaurateurs.
Le chef Georges Blanc (premier rang, écharpe bleue) et le président de l'Umih de l'Ain, Jean-Pierre Vullin (à droite), aux côtés des restaurateurs.

Il y a un an, le 14 mars, les professionnels de la restauration étaient contraints de fermer les portes de leur établissement après le service du soir, en raison du confinement. Afin de célébrer ce triste anniversaire, l’Umih de l’Ain a appelé les restaurateurs du département à se rassembler sous les halles du restaurant étoilé Georges Blanc, à Vonnas, un lieu hautement symbolique. Plus d’une centaine de restaurateurs mais aussi fournisseurs et partenaires ont répondu à l’invitation. “À travers ce regroupement, nous souhaitons manifester notre impatience et faire entendre notre désarroi auprès des pouvoirs publics. Cela fait en tout 213 jours que nos établissements sont fermés. Ce n’est plus possible. Nous voulons aujourd’hui obtenir une date de réouverture et connaître les protocoles qui seront mis en place”, martèle Jean-Pierre Vullin, président de l’Umih de l’Ain.

 

“Depuis la crise, 120 000 employés ont démissionné et changé de métier”

Quelques élus locaux, tels le président du département, étaient également présents pour rassurer les professionnels en leur faisant part de leur soutien. Reste que l’inquiétude grandit de jour en jour chez les restaurateurs et cafetiers. “Au-delà des problèmes financiers et psychologiques induits, nous sommes inquiets pour l’avenir du secteur. Depuis le début de la crise, plus de 120 000 employés ont démissionné et changé de métier. Comment allons-nous les reconquérir alors que nous avions déjà beaucoup de difficultés à recruter ?”, s’interroge Jean-Pierre Vullin. Le chef Georges Blanc a, lui, conclu son discours sur une note plus optimiste : “Nous allons vers des jours meilleurs. La reprise sera forte, avec des clients au rendez-vous. Soyez-en sûrs”, a-t-il déclaré devant le parterre de professionnels.

#vonnas #crisesanitaire #covid19 #georgeblanc #umih #ain


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services