×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La défense de la ruralité prioritaire à l'Umih 37

Vie professionnelle - lundi 18 mars 2019 09:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Tours (37) Réuni en assemblée générale, le syndicat des professionnels de la Touraine demande une fiscalité différenciée pour les établissements ruraux et une accélération des procédures judiciaires. L'Umih 37 a également posé sa candidature pour accueillir le congrès national.



Jean-Marie Gervais, président de l'Umih 37
Jean-Marie Gervais, président de l'Umih 37

L’ Umih 37 a tenu le 11 mars dernier son assemblée générale lors du salon Rest’Hôtel à Tours (Indre-et-Loire). Le président Jean-Marie Gervais a fait état d’une bonne santé financière de l’organisation et surtout d’une hausse de 10 % du nombre d’adhérents qui sont désormais 577. “Quand on se mobilise collectivement pour des actions concrètes et bien identifiées, ça marche !”

Au delà les grandes revendications nationales, l’Umih 37 veut avant tout défendre la ruralité et en faire l’axe de son développement. “En campagne, nous sommes pénalisés par la réforme des pré-enseignes, par les zones blanches de téléphonie mobile, par des difficultés avec les bailleurs et c’est pourquoi nous demandons une fiscalité différenciée des zones urbaines.” Jean-Marie Gervais cite ainsi un conflit dans la région de Loches qui oppose depuis neuf ans un restaurateur à son bailleur, celui-ci refusant les travaux d’accessibilité. L’Umih demande donc une accélération des procédures judiciaires pour régler rapidement ces conflits.

L’assemblée générale, tenue en présence des présidents départementaux de l’Umih Centre, a aussi validé la candidature de la Touraine pour l’accueil du congrès national de l’Umih entre 2021 et 2023. “C’est une lourde organisation, mais ce sera pour nous et pour la Touraine, une belle vitrine”, affirme Jean-Marie Gervais. Une page a par ailleurs été tournée avec le départ de deux conseillers de l’enseignement technologique, “l’historiqueAlain Chaplin et Christiane Sassier.

#Umih37 #Tours


Jean-Jacques Talpin
Journal & Magazine
Services