×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Gilets Jaunes : Bercy doit aller vite dans l'accompagnement aux entreprises

Vie professionnelle - mardi 19 mars 2019 09:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris L'Umih et le GNI étaient étaient hier à Bercy.



Didier Chenet, Franck Delvau et Jean-Marc Banquet d'Orx au sortir de la réunion avec Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher.
Didier Chenet, Franck Delvau et Jean-Marc Banquet d'Orx au sortir de la réunion avec Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher.

Le tourisme va payer un lourd tribut. Les représentants des hôteliers et des restaurateurs sont très inquiets. « En région parisienne, ce n’est pas une nuit que les hôteliers perdent, mais trois, constate Jean-Marc-Banquet d’Orx. Ce que nous avons vécu samedi est un échec, qui aura des conséquences encore plus graves sur la durée. Les Champs-Elysées, la plus belle avenue du monde, doit être protégée. Ce laisser aller de violences n’est plus acceptable. C’est tout un pan de l’économie qui est mis à mal ». Pour Franck Delvau, les mesures annoncées par Bruno Le Maire sont bonnes sur le principe « mais tout doit aller vite. Il y a les établissements qui ont été vandalisés, pillés et tous ceux dont l’activité décline à cause des manifestations à répétition. La sécurité des clients et des salariés est en jeu, tout comme l’emploi ». Paris est la porte d’entrée du pays rappelle Didier Chenet. La destination France est détruite par les images qui tournent en boucle. « Les agences de réservation et les tours opérateurs sont en ‘stand by’ pour la prochaine saison. Ils sont en train d’arbitrer entre Paris et Barcelone pour cet été. Il faut absolument mettre un terme à ses manifestations » martèle le président du GNI. « En janvier, les défaillance d’entreprises en France ont grimpé de 16%, ajoute-t-il, Les mesures mises en place par Bercy ne sont pas mauvaises mais tout est terriblement compliqué pour les chefs d’entreprises qui ne savent plus où donner de la tête. La création de brigades d’intervention me paraît judicieuse. La première a été lancée à Toulouse et les remontées que nous avons sont positives. Mais effectivement, cet accompagnement doit aller vite, très vite même. »

#GiletsJaunes #Manifestation #Tourisme #Economie #Bercy


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services