Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Tourisme : Jean-Yves Le Drian fixe la feuille de route

Vie professionnelle - mardi 11 juillet 2017 12:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Giverny (27) C'est à Giverny (Eure) que le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a fait, lundi 10 juillet, son premier discours officiel sur la promotion du tourisme, secteur qui reste dans les attributions du Quai d'Orsay, même si une commission interministérielle avec Matignon se profile. "Le secteur touristique représente un atout considérable pour la réussite économique de la France et pour son image. Le tourisme est porteur de valeurs, de liberté, de résultats, de ressources, de cohésion nationale", a-t-il résumé.

La France est le premier pays en nombre de visiteurs avec, en 2016, 83 millions d'entrées. Contre toute attente, 2017 a très bien débuté (lire p. 5) et le ministère s'attend à un record de fréquentation.  "De 88 à 89 millions de touristes", indique Jean-Yves Le Drian qui estime que le pays peut atteindre les 100 millions de visiteurs en 2020. "Un projet ambitieux mais à notre portée", vecteur d'emplois supplémentaires. Autour de 300 000 selon le ministre, qui, pour y parvenir, fixe "cinq axes majeurs : la qualité de l'accueil, la formation, l'investissement, le numérique et la sécurité". Et un nécessaire un état d'esprit, qui passe par un "décloisonnement", du "pragmatisme", le "relais diplomatique" ou encore de la "cohérence".

"Avancer différemment"

Les 22 contrats de destination créés par l'État sont un bon exemple de coopération. Le site de Giverny entre dans le contrat 'Paris-Normandie impressionnisme', porté par les comités régionaux du tourisme de Paris IDF et de Normandie, signé en décembre 2014. Le dispositif vise à mobiliser les acteurs de terrain pour renforcer la structuration d'offres touristiques spécifiques. "Cet outil permet d'avancer différemment, explique Philippe Lefèvre, président de la région Umih-Normandie, qui participe aux travaux. Le fait de travailler ensemble - 47 acteurs publics et privés sont signataires du contrat - permet d'avoir une vision structurante. Chaque année, 650 000 touristes visitent Giverny. Nous devons leur donner envie ensuite d'aller voir  d'autres lieux, de prolonger leur séjour. Une réflexion est engagée, par exemple, sur la navigation fluviale ou le cyclotourisme." Une dynamique saluée par Jean-Yves Le Drian, qui a exprimé sa détermination à soutenir la filière touristique.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services