×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Concours Malongo du Jeune professionnel du café : victoire de Mathilde Audubert d'Illkirch

Vie professionnelle - mardi 4 avril 2017 11:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Retour en force de l'Alsace pour cette 23ème édition avec la victoire de Mathilde Audubert, en BTS au lycée Alexandre Dumas d'Illkirch, dont l'enseignante et coach n'était autre que Margaux Obrecht. Cette dernière a remporté le trophée en 2010 alors qu'elle était elle-même élève en BTS au lycée. La référence va encore un peu plus loin car son professeur à l'époque, qui était aussi son père, Pascal Obrecht, avait déjà mené à la victoire plusieurs élèves du lycée Alexandre Dumas. La transmission fonctionne, résolument ! En 2017, 120 participants à travers toute la France se sont lancés à la conquête du titre et comme l'a souligné Jean-Pierre Rous, président de Slow Food Monaco, Maître sommelier de France et juré 'Service et arts de la table' le « niveau était parfait ». Les candidats étaient très « motivés, montrant déjà une grande maturité professionnelle » s'est également félicité Jean-Pierre Blanc, directeur général des Cafés Malongo, à l'origine du prix. Comme chaque année désormais, le Concours du jeune professionnel du café Malongo se déroule pendant deux jours dans les locaux du Lycée Paul Augier, à Nice. Mercredi 29 mars, les 23 qualifiés se sont d'abord prêtés à la réalisation d'expressos, de cappuccinos et de leur boisson signature à base de café, avant d'attaquer l'épreuve de commercialisation. Le cup tasting, qui s'adresse aussi aux enseignants qui les ont accompagnés dans l'aventure, a eu lieu jeudi matin. Peu avant l'annonce des noms des trois finalistes retenus pour la grande finale. Animée par Carinne Teyssandier, la grande finale 2017 a consisté dans le service de deux expressos, d'un cappuccino et du cocktail signature. Les prétendants ont été notés sur la mise en place du poste de travail, la présentation de la carte, les réponses aux questions des jurés/convives, la préparation des boissons et leurs qualités sensorielles…  Pour les départager, sous la présidence d'Olivier Antonioli, directeur du restaurant Alain Ducasse à l'Hôtel de Paris, à Monaco, le chef pâtissier Pascal Lac et l'Inspecteur général de l'Education nationale Alain Henriet, entre autres.

L'Anana-Fé, boisson signature de Mathilde

La jeune alsacienne, qui ne pouvait pas concourir pour le prix de la boisson signature comme le prévoit le règlement puisqu'elle était dans les trois finalistes, a toutefois marqué les esprits avec son cocktail, l'Anana-Fé, équilibré en bouche, tout-à-fait commercialisable et présenté de manière originale, dans un récipient en forme d'ananas. Ingrédients : Café Grande Réserve - Crème liquide - Lait concentré sucré - Jus de Canneberge - Jus de pamplemousse - Sirop d'ananas - Badiane et cardamone en infusion. Réalisation : au shaker.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services