×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Votre établissement cache-t-il des Pokémons ? - Édito du journal du 25 août

Vie professionnelle - mercredi 24 août 2016 12:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Avez-vous repéré dans la rue des petits groupes de personnes en train de tapoter énergiquement sur leurs smartphones ? Il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'adeptes de la chasse aux Pokémons, le dernier jeu (en réalité augmentée) à la mode en France. En quoi cela peut-il intéresser les professionnels ? Ces afficionados de Pikachu, Dracaufeu ou Rondoudou se rendent vers des Pokéstops ou des arènes pour faire combattre leurs créatures virtuelles. Conséquence : des commerces, parmi lesquels des bars et des restaurants, découvrent l'effet Pokémon et voient affluer une clientèle de ces jeunes (et moins jeunes) chasseurs.

Des lieux touristiques ont sauté sur l'opportunité et indiquent aux visiteurs que des Pokémons sont présents sur leur site. Pour le moment, les résultats sont plutôt bénéfiques. Aussi, Niantic (l'entreprise qui commercialise le jeu) a bien l'intention de nouer des partenariats en vendant Pokéstops et arènes aux sociétés qui veulent faire entrer ces clients d'un nouveau genre chez elles. Au Japon par exemple, McDonald's accueille déjà des arènes.

À l'inverse, des lieux où l'on peut trouver des Pokémons demandent à Niantic de supprimer les bestioles virtuelles qui, selon eux, nuisent à la sérénité de l'emplacement. Le succès planétaire et immédiat du jeu intrigue et les spéculations vont bon train. Un soufflé qui va vite retomber ou un phénomène à ne pas louper pour donner une bonne image de son établissement ? L'avenir nous le dira. 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services