×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Finale française du concours Young Chef 2016, deuxième édition

Vie professionnelle - mardi 10 mai 2016 14:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Parrainé par Yannick Alléno, le chef Shintaro Awa concourra pour la France au S. Pellegrino Young Chef 2016 à Milan



Le 9 mai dernier, l'école Ferrandi à Paris (VIe) accueillait les dix finalistes de la deuxième édition française du concours du S. Pellegrino Young Chef. Après trois heures de préparation, les candidats ont chacun présenté leur plat à un jury composé de Mathieu Viannay, Alexandre Gauthier et du parrain du concours, Yannick Alléno. Lesquels n'ont pas hésité à interroger les candidats sur une cuisson ou un jus, mais aussi sur leurs motivations et le message qu'ils souhaitaient faire passer dans une compétition internationale. "On attend de la grande cuisine. Ils n'ont pas d'autre choix que de tout donner. On attend une identité, un engagement, une prise de risque", explique Alexandre Gauthier. Après la dégustation des dix plats, le jury a délibéré. Trois recettes se sont démarquées… L'Adobo de coeur de porc grillé, oignons fumés, huile d'ail brûlé et poudre de nori de Ryan Dolan (La Bijouterie à Lyon) avait du caractère, mais le parti pris était peut-être trop radical. Le C2C (carotte, araignée, céleri) d'Andréas Baerh (Restaurant Patrick Jeffroy à Carantec) était très élégant, mais sans doute trop subtil face à des plats puissants. C'est finalement Shintaro Awa, sous-chef au restaurant Épicure (Le Bristol, Paris VIIIe) que le jury a choisi pour son plat Maquereau, pomme de terre. "En créant ce plat, j'ai pensé au pêcheur et à ce qu'il mangeait. J'ai utilisé le maquereau comme produit du quotidien - que j'ai notamment salé, fumé et déshydraté -, la pomme de terre de Noirmoutier et une sauce moutardée sésame pour l'acidité".

"Une cuisine évoluée, aboutie et moderne"

"C'est un plat extrêmement précis, au fort potentiel et que l'on va pouvoir amener encore plus loin. C'est aussi stratégique, explique Yannick Alléno : il représente une cuisine évoluée, aboutie et moderne, une complexité maîtrisée et un geste qui allie le service en salle." Shintaro Awa remporte un chèque de 5 000 € et passera une semaine dans les cuisines du Pavillon Ledoyen (Paris, VIIIe) avec son parrain afin de perfectionner la recette et la mise en scène et de travailler le message. "Il va falloir polir, affiner, tailler le diamant. Il faut porter une parole", explique Yannick Alléno. Et le tout en anglais. "Il est important que les jeunes comprennent qu'il faut absolument le parler. Sinon, on se coupe du monde. La planète food, elle parle anglais aujourd'hui !" En attendant la grande finale du S. Pellegrino Young Chef 2016, le 13 octobre prochain à Milan (Italie), Yannick Alléno et Shintaro Awa vont cuisiner pour 400 personnes qui dîneront dans les cabines de la grande roue à Paris, avec au menu le plat du Young Chef. "C'est notre façon d'associer le grand public à l'événement", conclut Yannick Alléno.

Caroline Mignot
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services