×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La restauration livrée, une solution d'avenir ?

Restauration - mardi 10 novembre 2020 10:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le restaurant est fermé. Les charges fixes assomment les restaurateurs. La livraison est une option à considérer. Chacun doit analyser le marché selon sa situation.



A la question, « La restauration livrée est-elle une solution d’avenir ? » 72% des restaurateurs sondés qui pratiquent la livraison depuis au moins 6 mois en sont persuadés. 66% de réponses positives pour ceux qui s’y sont mis lors du premier confinement. Parmi ceux qui ne pratiquent pas la livraison, 33% pensent néanmoins qu’elle est une solution d'avenir pour la restauration traditionnelle.

De cette étude Just Eat/Ifop - étude réalisée du 28 août au 9 septembre 2020, les avis divergent selon son positionnement. En toute logique, les restaurants « rapides » plébiscitent la livraison (64 %), tandis que les restaurants traditionnels sont plus frileux (30 %). Les restaurants franciliens sont 60% à penser que la livraison est un atout contre 43% des restaurants de province.

 

Quelques chefs étoilés en mode livraison

Christopher Coutanceau à La Rochelle (17) : Coutanceau to Go à La Rochelle avec un menu à 35 euros issu de la brasserie La Yole de Chris, à commander la veille avant 17 heures. Livraison de 8 euros à 15 euros sur l’Ile de Ré.

Matthieu Dupuis Baumal, Château de Gaude à Aix-en-Provence (13) : Une carte de street-food version gastronomique, avec tapas, garnitures et les desserts de la cheffe pâtissière Maëlle Bruguera. Commande entre 12h à 15h et de 18h30 à 21h30 du jeudi au dimanche sur le site ou par téléphone. Livraison 10 euros.

Olivier Nasti, Le Chambard à Kaysersberg (68) : plat unique à 22 euros, entrée + plat à 28 euros, menu à 32 euros (lundi, mardi, jeudi, vendredi) ; uniquement menu à 45 euros (mercredi, samedi et dimanche). Livraison de 11 h à 16 h, à 5 euros entre 5 et 20 km avec un minimum de commande à 22 euros. Le chef a lancé le premier drive gastronomique.

Stéphane Polly, Le Vivarais à Vals-les-Bains (07) : Un menu gastronomique nouveau tous les jours à 29 euros, annoncé sur la page Facebook du restaurant. Livraison gratuite à Vals-les-Bains. 10 euros dans un rayon de 15 km.

#livraison #confinement #coronavirus #chef 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et gérer votre restaurant
par Jean Gabriel Du Jaiflin
Services