Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

#Coronavirus : Chefs en péril : « Assurez ou on va tous y rester »

Restauration - jeudi 26 mars 2020 11:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

« Nous demandons aux assurances d'appliquer la perte d'exploitation prévue aux contrats. Il faut que le gouvernement déclare l'état de catastrophe naturelle sanitaire », c'est le message d'un collectif de professionnels dont les soutiens montent en flèche.



Le collectif, c’est d’abord l’histoire de deux couples de professionnels et amis dans la vie : Julie et Laurent Trochain, restaurant Numéro 3 au Tremblay-sur-Mauldre (78) et Stéphanie et Johan Leclerre, restaurant & La Suite à La Rochelle (17). Début mars, ils commencent à s’inquiéter en entendant les les informations sur la propagation du coronavirus. Le 14 mars, leur appréhension s’est confirmée. La fermeture immédiate de leur restaurant respectif est actée. Il faut prendre les décisions pour le personnel et pour les denrées qui pourraient être perdues. Dans ces moments-là, on appelle les amis. On partage des infos. On se donne des conseils. Les téléphones sonnent. Première décision, ouvrir un groupe Whatsapp, viendront une page Facebook, un compte instagram puis un site internet sous un nom symbolique : restoensemble. Les professionnels ont tout de suite partagé leur enthousiasme pour le mouvement Les chefs avec les soignants. Ils s’organisent pour fournir des plats et des snacks de qualité aux hôpitaux. Ils s’encouragent pour avancer dans tous les dossiers à remplir comme le chômage partiel ou le prêt PGE. Mais ils se sont aussi investis dans un autre combat : faire plier les assurances.

« Notre idée, c’est aujourd’hui de soutenir l’appel de Stéphane Jégo et Alain Ducasse afin que les assurances couvrent les pertes d’exploitation. Pour cela, il faut que le gouvernement déclare l’état de catastrophe naturelle sanitaire. Nous avons signé la pétition sur Change.org mais nous avons aussi voulu mettre en image ce combat », explique Laurent Trochain. Le collectif demande aux professionnels de se prendre en photo avec une pancarte où on peut lire : « Assurez ou on va tous y rester » et « #chefsenperil ». Il faut ensuite la poster sur votre compte Facebook ou/et votre compte Instagram tout en inscrivant @restoensemble. La photo sera ensuite reprise sur le compte Instagram du collectif.

« Il faut qu’on se batte tous ensemble ! Il ne faut rien lâcher ! Il y a pleins de gens qui sont anéantis, en détresse. Nous devons être ensemble et se dire qu’on va y arriver, dit Laurent Trochain. Les médecins sauvent des vies. Nous devons les aider  d'où notre engagment avec Les chefs avec les soignants, mais aussi agir pour consolider nos entreprises. Il faut préparer la reprise pour les chefs et les chefs d’entreprise. Le gouvernement a annoncé, dans l’urgence, des mesures qui vont dans le bon sens. Il doit continuer à faire le job pour nous. Nous voulons juste être à l’abri, que nos entreprises survivent ! »

Laurent Trochain a dû mettre 8 salariés en chômage partiel. Il n’a plus d’activité qui fait rentrer de la trésorerie. Il confectionne des repas pour les hôpitaux avec Les chefs avec les soignants. Il relaye les infos du collectif. Sous peu, sollicité par la mairie de son village, ce sont des repas pour les personnes âgées et fragiles qui sortiront de sa cuisine. « Je veux servir à quelque chose », dit-il.

#restoensemble #chefsenperil #leschefsaveclessoignants #chefs 

 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services