Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Brioche Dorée cultive le made in France

Restauration Snacking - mardi 30 juillet 2019 11:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Quarante-trois ans après sa fondation, l'enseigne historique du groupe Le Duff ne cesse d'évoluer, et présente son dernier concept. Au menu : des produits faits maison et d'origine française, des créations innovantes et un parcours client repensé.



Sur la façade de son nouveau concept, ouvert en mai dans le centre commercial Val d’Europe (Seine-et-Marne), Brioche Dorée arbore son nouveau slogan - "Liberté, Qualité, Adorée"- et une cocarde tricolore. "85 % de nos matières premières proviennent de France. L’ensemble de nos viandes, tout comme notre farine, est d’origine française. On ne communiquait pas assez là-dessus. Or, aujourd’hui, le consommateur est sensible à ces informations", juge Vincent Le Duff, qui a pris la direction générale de l’enseigne fondée par son père.

L’identité visuelle de Brioche Dorée, retravaillée par l’agence Saguez and Partners, s’inspire désormais de l’ambiance des bistrots parisiens traditionnels. Les produits sont exposés dans une vitrine ressemblant à un étal de marché, avec une partie en libre-service et une seconde en production instantanée, visible du public. “Nous avons voulu remettre le produit en avant. Nous avons installé une cuisine ouverte : les clients voient l’ensemble de la production, qui parfois était trop cachée. Les retours consommateurs ont été très positifs”, note le dirigeant. Autre nouveauté : la digitalisation du parcours client, grâce à la mise en place de bornes de commande, de services de click & collect et de livraison.

 

Innovations

Côté produits, Brioche Dorée se veut créative. “On travaille beaucoup en association avec des MOF (meilleurs ouvriers de France, NDLR) pour innover dans nos recettes”, rappelle Vincent Le Duff. Les consommateurs peuvent choisir la taille de leur sandwich, dimensionnée à la commande - un quart de baguette pour 2,20 €, une demi-baguette (4,40 €) ou trois-quarts de baguette (6,60 €). Les tartelettes classiques sont modernisées, leur forme d’éclair facilitant une consommation nomade. La 'Tart’à craquer', à mi-chemin entre la tarte salée et l’assiette de crudités, propose une salade originale dans un fond de tarte craquant aux céréales…

Cet établissement pilote de 150 m² sera suivi prochainement par deux autres, au sein du même centre commercial et dans le quartier du Marais.

 

#briochedoree #snacking #vincentleduff


Violaine Brissart
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services
  Articles les plus lus