×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Le projet de loi Pacte adopté en première lecture par les députés

Juridique et social - jeudi 11 octobre 2018 16:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) a été adopté mardi 9 octobre en première lecture à l'assemblée nationale. Il sera ensuite examiné en commission au Sénat à partir de janvier 2019, mais ne pourra être définitivement adoptée qu'au printemps 2019.






En effet, la priorité des parlementaires pour cette fin d'année est l'examen des projets de loi de finances et du financement de la sécurité sociale pour 2019.

Afin de permettre que certaines mesures puissent s'appliquer dés le 1er janvier prochain, le gouvernement a décidé de les faire basculer dans les projets de loi financières de fin d'année. Tel sera le cas, du dispositif visant à supprimer le forfait social sur les sommes versées par les entreprises de 50 à 249 salariés au titre de l'intéressement. De même, la révision du pacte Dutreil, qui permet, sous certaines conditions de faire bénéficier la transmission d'une entreprise familiale d'une exonération de droits de mutation à titre gratuit à concurrence des trois-quarts de sa valeur sera intégrée dans la loi de finances, tout comme la révision du crédit d'impôt  en cas de reprise de l'entreprise par ses salariés.

Mais pour bon nombres de mesures, comme la suppression de l'obligation de suivre le stage de préparation à l'installation (SPI) pour s'inscrire à la chambre des métiers et de l'artisanat, il faudra attendre l'adoption de la loi en mars ou avril 2019.

#LoiPacte #Forfait Social #Interessement #Participation


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services