Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Comment les restaurateurs se mettent en conformité avec le RGPD

Juridique et social - mardi 10 juillet 2018 09:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Le règlement européen sur la protection des données personnelles, en application depuis le 25 mai dernier, impose aux entreprises traitant des données à caractère personnel de se mettre en conformité avec la loi. Une formidable occasion de renforcer la confiance avec les clients.



Le RGPD impose aux entreprises traitant des données à caractère personnel de se mettre en conformité avec la loi.
© GettyImages
Le RGPD impose aux entreprises traitant des données à caractère personnel de se mettre en conformité avec la loi.

"Le règlement européen sur la protection des données [RGPD] nous fait prendre conscience de la sensibilité des informations que nous collectons sur nos clients. C'est une occasion de faire savoir à nos visiteurs que nous prenons soin d'eux et de leurs données. Notre métier est de faire plaisir et si nous ne détenons pas tant de renseignements que ça, tout ce qui permet d'améliorer l'expérience client est utile, comme le goût pour un caneton bien cuit ou une date d'anniversaire, explique André Terrail, le PDG du restaurant La Tour d'argent à Paris (Ve). Nous avons envoyé à nos clients un e-mail juridique mais sympathique. L'objectif de cette correspondance est de s'assurer que tous nos visiteurs souhaitent rester dans notre base de données, qui ne comprend rien d'autre que leur nom, prénom, téléphone et e-mail." Un certains nombres d'actions ont été mises en place à La Tour d'argent : "Nous avons revu nos mentions légales, fait un inventaire et un tri des fichiers, ce qui nous a permis d'en protéger certains par mots de passe comme, par exemple, celui des cartes de voeux", explique le restaurateur.

Faciliter le droit à l'oubli et le consentement volontaire

Les logiciels de relation client soulagent les restaurateurs : "Nous faisons toutes les procédures de mise en conformité du RGPD pour les restaurants. L'une des mesures les plus importantes de cette loi est le droit à l'oubli, déclare Xavier Zeitoun, PDG de l'un des leaders du marché. Ainsi, notre système élimine toutes les fiches concernant des clients qui n'ont pas réservé depuis plus de trois ans. Nous avons rajouté des champs dans notre module de réservation, en particulier pour le consentement. Les clients de nos abonnés peuvent consulter en un clic les données conservées par le restaurateur. Les informations sont cryptées et stockées sur des serveurs en Europe. Les données bancaires sont détenues par un prestataire. Le restaurateur ne détient pas de ces renseignements sensibles." Xavier Zeitoun ajoute qu'aucune donnée sensible (médicale par exemple) ne peut être renseignée dans le logiciel "sinon dans des champs libres sous la responsabilité du restaurateur".

#RGPD #AndreTerrail #TourdArgent #XavierZeitoun

Francois Pont
Des outils gratuits pour aider les restaurateurs à respecter le RGPD
Un kit de 20 documents
 
L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a publié un kit d'une vingtaine de documents pour accompagner les entreprises qui chercheraient à revoir leurs pratiques de sécurité dans l'optique d'être conforme au RGPD.


Un générateur de mentions légales

Domaine Legal, spécialiste du droit en ligne, propose avec Orson.io, un générateur gratuit de mentions légales pour les sites marchands afin de répondre aux obligations de la CNIL et du RGPD.

__________________________________________________________

Une application démontre que Le RGPD n'entame pas l'innovation numérique dans la restauration

Les clients savent (presque) tout des restaurateurs. L'application Qeat, développée par Stéphane Riss, applique un principe de réciprocité en permettant aux restaurateurs, à leur tour, de mieux connaître leurs clients. Ce nouvel outil numérique absorbe les carnets de réservation d'une vingtaine de partenaires. Les données sont profilées avant d'être retournées à l'expéditeur, segmentées en six catégories. Dès lors, le restaurateur peut savoir si le visiteur attendu est un habitué des trois étoiles, un influenceur, voire un critique gastronomique. Cette application est accompagnée dans son développement par un cabinet d'avocats pour la conformité avec le RGPD.
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
PDF
Bulletin interactif pour l'offre d'abonnement gratuite

Mode d'emploi :
Télécharger le document PDF remplissez-le puis envoyez-le nous par mail à l'adresse abo@lhotellerie-restauration.fr.
-
Si vous ne parvenez pas à le remplir en ligne, envoyez-nous simplement un mail à l'adresse : abo@lhotellerie-restauration.fr

Services