×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Comment calculer les heures à imputer sur le contingent d'heures supplémentaires ?

Juridique et social - vendredi 10 février 2017 17:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Beaucoup de salariés des CHR ont un contrat à 39 heures par semaine. Le contingent d'heures supplémentaires prévu par l'avenant de la convention collective prévoit 360 heures maximum. Ces heures doivent-elles être calculées au-delà de 39 heures ou de 35 heures par semaine ?"



Toutes les heures supplémentaires effectuées au-delà de la durée légale de travail (soit au-delà de 35 heures par semaine) s'imputent sur le contingent d'heures supplémentaires, sauf si le paiement de l'heure et des majorations correspondantes est intégralement remplacé par un repos compensateur.

En résumé, vous devez imputer toutes les heures au-delà de 35 heures si vous les payez. Mais si le paiement de ces heures est remplacé par un repos compensateur, elles ne sont pas imputées sur le contingent annuel. En plus du paiement des majorations prévues en contrepartie des heures supplémentaires, les salariés ont également droit à une contrepartie obligatoire en repos (COR) pour toutes les heures supplémentaires accomplies au-delà du contingent annuel. Cette contrepartie obligatoire est fixée par la loi à 50 % pour les entreprises de 20 salariés au plus et à 100 % pour les entreprises de plus de 20 salariés.

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce en fiches pratiques
par Tiphaine Beausseron
Services