×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

46 % des 18-25 ans attirés par une carrière dans l'hôtellerie de luxe

Hôtellerie - mardi 15 novembre 2022 16:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Le salaire et le prestige de l'hôtellerie figurent parmi les raisons évoquées par les jeunes pour envisager une carrière dans le secteur.
© GettyImages
Le salaire et le prestige de l'hôtellerie figurent parmi les raisons évoquées par les jeunes pour envisager une carrière dans le secteur.

Selon une étude publiée par Opinion Way pour la Luxury Hotel School de Paris, 46 % des 18-25 ans seraient attirés par une carrière dans l’hôtellerie de luxe, alors que le secteur fait face à d’importantes difficultés de recrutement. Les jeunes interrogés déclarent que le salaire est l’une des raisons principales d’y envisager un parcours professionnel. 44 % des répondants sont attirés par le prestige du secteur, 42 % par la beauté des lieux de travail, et 39 % par la possibilité de voyager. Enfin, 31 % des sondés apprécient la possibilité qu'offrent ces métiers d’être en contact avec la clientèle et 29 % valorisent les opportunités d’évolution professionnelle.

Toutefois, les jeunes interrogés sont pour 37 % d’entre eux réticents à se lancer dans cette voie en raison des conditions de travail (et plus particulièrement des horaires), et 20 % s’inquiètent des méthodes managériales. Le contact avec la clientèle et l’aisance que cela demande pourrait également être un frein pour 21 %.

 

#recrutement #attractivite

Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services