×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Selon Marriott, les Français dépenseront plus cet été et partiront plus longtemps

Hôtellerie - jeudi 7 avril 2022 11:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


'Les vacanciers souhaitent compenser le manque de vacances de ces deux dernières années', affirme l'étude Marriott Bonvoy
© DR
'Les vacanciers souhaitent compenser le manque de vacances de ces deux dernières années', affirme l'étude Marriott Bonvoy

Cet été, les voyageurs français prévoient de partir plus longtemps et de dépenser plus que d’habitude pour leurs vacances à l'étranger, affirme le groupe Marriott suite à une étude menée par son programme de fidélité, Marriott Bonvoy, entre le 23 février et le 10 mars dernier*.

Le budget supplémentaire est d’ailleurs conséquent, puisque l’étude indique que parmi les 49 % de Français qui ont déjà prévu de partir à l'étranger cet été (entre juin et septembre), 90 % indiquent qu'ils dépenseront en moyenne 1 486 € de plus par personne, par rapport aux vacances précédant l’épidémie de Covid-19. Cette tendance concerne notamment les jeunes voyageurs (moins de 25 ans), qui ont pourtant des revenus plus modestes que leurs ainés.

Autre enseignement : les voyageurs français prévoient de partir plus longtemps et renouent avec l’habitude pré-pandémie de partir pendant deux semaines consécutives en été. Les chiffres issus de l’étude de Marriott Bonvoy montrent qu'en Europe et au Moyen-Orient, la proportion de vacanciers réservant des séjours de plus de 8 à 14 jours pour cet été a doublé par rapport à 2019. De plus, 47 % des vacanciers interrogés par le groupe programment plusieurs séjours cet été.

Cette tendance est “la conséquence directe de la pandémie. Les vacanciers souhaitent compenser le manque de vacances de ces deux dernières années”, affirme le groupe qui précise : “48 % des Français ne se sont pas rendus à l'étranger depuis l'été 2019”. Ces vacances seront tournées vers la détente : 25 % des voyageurs souhaitent passer des vacances “les plus relaxantes possible” et 32 % disent rechercher “des vacances sans stress, avec un complexe offrant tout ce dont ils ont besoin”. Les destinations privilégiées par les Français seront la Grèce, l'Autriche et l'Espagne, précise l’étude.  

 

*Recherche menée auprès de 2 000 adultes français entre le 23 février et le 10 mars 2022. Échantillon représentatif du pays.

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services