×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Caroline Harter : "Je suis très positive pour l'avenir du secteur du spa"

Hôtellerie - mardi 7 septembre 2021 10:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Barr (67) Rencontre avec la responsable du spa 5 Terres Hôtel & Spa MGallery, à Barr (Bas-Rhin).



 

L’Hôtellerie Restauration : En quoi consiste votre métier ?

Caroline Harter : Il est très varié, les journées ne se ressemblent pas. Il couvre différentes fonctions : managériale, pratique - avec la réalisation des soins et massages -, relationnelle - avec les fournisseurs, les autres services de l’hôtel, les clients…- et de communication, avec la mise en place d’animations.

 

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre métier ?

Ce qui me motive, en premier lieu, c’est la satisfaction des clients, car c’est un plaisir de faire plaisir. Le challenge que représentent la motivation et la cohésion de l’équipe est également important pour moi. Et enfin, le fait d’évoluer dans un monde de bienveillance et de douceur.

 

Que vous a appris l’année 2020 ?

Le retour à l’essentiel. On savoure davantage les choses simples. Le bien-être occupe une place encore plus importante dans la vie des clients. Ils ont envie de s’accorder du temps, des moments de réconfort, de combler un manque.

 

Comment s’est passée la saison 2021 ?

La saison a été bonne, on a accueilli beaucoup de monde et observé le retour des étrangers, notamment des Belges, Allemands, Luxembourgeois, Suisses… qui étaient absents la saison dernière.

 

Quelle est votre vision sur l’avenir de la filière spa et bien-être ?

Avec ce besoin accru de ressourcement, de retour à l’essentiel, d’octroi de temps pour soi, l’engouement pour les spas devrait se renforcer. Je suis très positive pour l’avenir du secteur. On observe d’ores et déjà de nombreux concurrents qui s’engouffrent dans la brèche en créant de nouveaux espaces spas et bien-être, ou en renforçant leur offre.

 

Quels défis vous êtes-vous fixés ?

Mon prochain objectif à court terme est de refaire la carte des soins qui date de la précédente manager.

 

Quel est le concept de votre spa ?

Notre spa offre un univers très intimiste en raison de son cadre atypique dans une ancienne cave à vins voûtée, de ses matériaux : la pierre, le bois et l’or - un des murs est recouvert de 4 800 feuilles d’or -, de sa capacité d’accueil limitée et du temps accordé à chaque client. On s’y sent comme dans un cocon.

 

De quelle manière intégrez-vous le spa dans le parcours du client hôtelier ?

Le spa est très présent dans tout l’hôtel et mis en avant dès la réception, où les réceptionnistes proposent directement la réservation de soins, mais également dans les chambres puisque les produits de la marque du spa sont mis à disposition dans les salles de bains.

 

Quelles sont les clientèles accueillis dans le spa ?

Depuis le Covid, seuls les clients de l’hôtel sont accueillis dans l’espace bien-être. En revanche, les soins et massages peuvent être réservés par des clients extérieurs, mais nous espérons les réaccueillir prochainement dans l’espace bien-être.

 

Quels sont les projets relatifs au spa ?

Une extension de 1 300 m2 est prévue, avec la création d’une piscine extérieure et l’implantation de nouvelles installations. Cette extension s’accompagnera d’un agrandissement de l’hôtel.



#spa #CarolineHarter


Perrine Edelman
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services