×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Tendances spa : les cosmétiques aux ingrédients insolites

Hôtellerie - jeudi 1 octobre 2020 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Une des possibilités permettant de se distinguer dans cet univers du bien-être consiste à utiliser des cosmétiques usant d'ingrédients singuliers. L'imagination dans ce domaine a peu de limites dès lors que l'ingrédient de base présente quelques propriétés bénéfiques pour la peau.



Si les effets bénéfiques et nourrissants du miel ou de certaines huiles alimentaires (de coco, d’olive…) sont reconnus depuis longtemps et largement employés par les marques cosmétiques, de toutes gammes, d’autres ingrédients sont plus inédits.

 

  • Le cacao a de nombreux adeptes dans le monde de la cosmétique pour ses propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires et anti-stress associés à son côté gourmand et ludique. Certaines marques se sont appropriées cet ingrédient (parfois en partenariat avec la société de commerce équitable Max Havelaar) ainsi que nombreux spas, qui proposent des soins (gommage, massage) à base de cacao, à commencer par le spa dans le noir ou le spa Evyann’ à Paris. Ce dernier s’est spécialisé dans les rituels à base de produits alimentaires : noix de coco, airelles, miel, noix de macadamia, fruits, …

 

  • Les bienfaits de la vigne et du vin pour la peau ont été démontrés et surtout déployés à large échelle via la marque Caudalie, lancée en 1995 par Mathilde et Bertrand Thomas. Ils créent, quatre ans plus tard, le premier spa de vinothérapie aux Sources de Caudalie, établissement 5 étoiles implanté au cœur du vignoble des Graves (Gironde). Vingt ans après, la marque se développe avec l’ouverture des Sources de Cheverny, dans le Val de Loire, l’idée étant de créer une collection d’hôtels spas situés au cœur des vignobles français.

 

  • Toujours sur le thème des boissons, le premier spa à la bière de France a ouvert en 2019 au Best Western Hotel & Spa à Lescar, à côté de Pau, inspiré d’établissements que l’on peut trouver en République tchèque. Des extraits naturels servant à la fabrication de la bière (houblon, malt et levures) y sont utilisés pour leurs vertus sur la peau (rajeunissement, apport en vitamines), sur la réduction du stress ou l’amélioration de la circulation sanguine notamment.

 

D’autres ingrédients insolites sont employés dans les cosmétiques :

  • le caviar adopté par La Prairie, OcéAnge ou encore Arnaud Paris pour ses effets anti-âge. Plusieurs spas s’étant tournés vers la marque La Prairie proposent des soins dédiés au caviar tels que le Bristol à Paris ou le spa l’Apogée à Courchevel
  • la pomme qui présente des caractéristiques antioxydantes, anti-stress, anti-âge. Elle est à la base de la marque bio Akane (nom d’une variété de pomme japonaise). C’est également sur ce fruit que s’est positionné le Spa Pom de l’Hôtel du Domaine de Villeray en Normandie usant de produits à base de pomme.

 

 

Du côté des produits non comestibles :

  • la nacre a des propriétés anti-oxydantes et anti-âge. Elle apporte aussi une texture scintillante aux crèmes. Elle constitue l’ingrédient principal de Perlanesse, marque cosmétique bio de luxe.
  • Plusieurs pierres précieuses et semi-précieuses, contenant des minéraux sont employées dans la fabrication de cosmétiques, tels le rubis riche en chrome et oligo-élément, le quartz qui contient du silicium… mais aussi le diamant pour son action exfoliante et son effet anti-âge, incorporé dans les cosmétiques de grandes marques, ou encore l’or dont les nano particules auraient un effet régénérant pour la peau. Luxury Gold Cosmetic ou Jylor ont développé une gamme de produits à l’or 24 carats.

 

L’usage d’ingrédients issus de produits naturels dans les cosmétiques et les soins pose aussi la question d’un retour à plus d’authenticité au détriment des produits de synthèse et, plus largement, à une prise de conscience écologique.

 

#spa #tendance


Perrine Edelman, Coach Omnium
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services