Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

En Espagne, la 'normalité' reprend ses droits

Hôtellerie - vendredi 19 juin 2020 10:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Madrid (ESPAGNE) Après la valse-hésitation sur l'ouverture des frontières, le gouvernement espagnol autorise les touristes à revenir dans le pays à compter du 21 juin. Les hôteliers s'organisent pour accueillir à nouveau la clientèle européenne, notamment française.



 

Les consignes contradictoires du gouvernement espagnol et des autorités régionales n’ont pas aidé les hôteliers à sortir de la crise sanitaire dans les meilleures conditions. Après des semaines de confusion sur la date d'ouverture de sa frontière avec la France, l'Espagne a finalement décidé de laisser passer les premiers touristes à travers les Pyrénées à compter 21 juin. Pour autant, comme cette échéance a été plusieurs fois décalée, les professionnels de l'hôtellerie ont finalement choisi, dans leur majorité, d'ouvrir à nouveau leurs portes le 1er juillet 2020.

“Il nous faut de toutes façons un peu de temps pour mettre en place les procédures d'usage”, souligne le chef français Romain Fornell, qui représente aussi deux hôtels emblématiques en Catalogne : le cinq étoiles Ohla au centre de Barcelone et le très raffiné Hôtel La Gavina à S'Agaró, sur la Costa Brava. Une préparation qui ne se révèle pas plus compliquée que toute ‘rentrée’ : “À part le port du masque par le personnel, les espaces entre les tables dans les salles et restauration, le gel hydro-alcoolique et le nettoyage plus systématique des parties communes, on reprend l'activité plutôt normalement.”

Et les clients sont au rendez-vous : ces deux hôtels de Catalogne affichent déjà un bon niveau de réservations, notamment en provenance de France. “Évidement la fréquentation sera en baisse cet été, puisque certains clients vont faire défaut, notamment les Américains ; mais on voit que tous ceux qui peuvent venir ne se posent pas de questions et consomment comme avant : on ne sort pas à moitié !

 

Label ‘Covid Free’

De nombreux établissements hôteliers espagnols ont tout de même pris le parti de la certification pour rassurer la clientèle, à l’instar de l’hôtel Bellavista de Séville, qui a été le premier en Espagne à décrocher son label ‘Covid Free’. La chaîne Derby Hotels (présente à Barcelone et Madrid, mais aussi à Londres et Paris) s'est associée de son côté à au cabinet d'inspection SGS pour élaborer un protocole de mesures et de diagnostics avant de reprendre l’activité. Une démarche qui ne répond pas forcément à une exigence sanitaire : “Il s'agit plutôt de créer une confiance totale pour les clients et les employés”, explique un porte-parole de l'enseigne.

La gestion de l'espace est l'une des autres problématiques pour les plus grands établissements. Be Live Hotels a ainsi revu sa capacité d'accueil dans des espaces commun qui ont parfois été réaménagés (réception, spa, salle de gym, piscine), en privilégiant les portions individuelles et le service à la carte (et à table) dans les salles de restauration.

Profitant de ce contexte exceptionnel, l'enseigne a par ailleurs inauguré un système d'enchères sur son site, où chaque client peut indiquer le prix qu'il est disposé à payer, avec un maximum de trois tentatives par hôtel pour la même date. Chaque demande acceptée se transforme immédiatement en réservation. Le ‘retour à la normalité’ est aussi une occasion d'innover pour les hôteliers espagnols.

 

#hotellerie #Espagne #Covid19


Francis Matéo
Journal & Magazine
Services