Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Atelier déco : Histoire et esprit contemporain au Château de la Gaude

Hôtellerie - mercredi 30 octobre 2019 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Aix-en-Provence (13) Après plus de trois ans de travaux, le Château de la Gaude vient d'ouvrir ses portes. Au sein du bâtiment classé, restaurant et chambres mêlent luxe, sobriété et modernité, en attendant l'ouverture d'un spa, d'un chai et d'une piscine.



On pénètre dans la propriété du Château de la Gaude, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), un peu comme dans l’univers de Marcel Pagnol. Il faut dire que son allée de marronniers et son jardin à la française, ont servi de décor à certaines scènes du film Le Château de ma mère, d’Yves Robert. Le paysage est typiquement provençal : des vignes à perte de vue, des champs d’oliviers, et, à l’est, la crête de la montagne Sainte-Victoire. “L’atmosphère intimiste des lieux fait du Château de la Gaude un lieu vraiment unique”, explique Vinciane Le Hinchet, la directrice de l’hébergement. Situé dans le quartier rural des Pinchinats, voisin du château de la Mignarde, l’hôtel-restaurant est niché au coeur de la campagne aixoise sur un domaine de 25 hectares.

Didier Blaise, le propriétaire des lieux, par ailleurs fondateur et PDG d’Allopneus.com, a souhaité, en redonnant vie au domaine, lui conférer une identité prestigieuse. Pour cela, il a fait appel à Olivier Frémont qui a assuré sa restauration complète. Il s’y est attelé en respectant conformité historique et esthétisme contemporain.

 

Art, vins et gastronomie

Au centre du site, le château du XVIIe siècle, classé monument historique, accueille le restaurant gastronomique. À l’intérieur y règne une élégance épurée à la parisienne. Le restaurant occupe les deux salons du rez-de-chaussée. C’est dans celui de droite qu’officient le chef Matthieu Dupuis-Baumal, dans une cuisine ouverte séparée de la salle par des grilles en laiton doré. Au plafond, les lustres évoquant le palais de Versailles ont été façonnés par Régis Mathieu.

Au total, 7 chambres se partagent les deux étages supérieurs. La suite Mademoiselle est de loin la plus luxueuse avec ses 70 m2. Mais toutes les chambres ont été décorées dans un style mêlant sobriété et modernité, où la blancheur immaculée des murs, plafonds et moulures se marie parfaitement avec l’esprit chaleureux dégagé par le bois du mobilier et des planchers refaits à l’ancienne et à la douceur des formes arrondies du mobilier. Au sol, des tapis Taï Ping et des toiles de Philippe Pasqua ou Robert Combas, égayent l’ensemble de quelques touches colorées. Et parce que le domaine mise sur son identité prestigieuse, les produits d’accueil sont signés Guerlain et un parfum d’ambiance élaboré exclusivement en partenariat avec Rose et Marius embaumera les chambres.

Dix autres chambres, situées dans les longères attenantes au château, mixent cuivre et chêne clair ainsi que, dans les salles de bains, les tons noir et gris. Elles ouvriront au public d’ici la fin de l’année.

En 2020, de nouveaux espaces prendront place au sein de l’hôtel : un spa et une piscine, une brasserie, ainsi qu’un chai avec possibilité d’y dîner avec le chef de cuisine. Enfin, la galerie Garance Montador, qui a ouvert une antenne dans le domaine, organisera des expositions et résidences d’artistes. 

#ChateauDeLaGaude #AixEnProvence


Tiphaine Beausseron

Les acteurs du décor

Architecte designer : Olivier Frémont (studio Fremont)

Restauration des jardins : Thomas Gentilini 

Au mur, dans les chambres et le restaurant : toiles de Philippe Pasqua et Robert Combas

Sculptures dans les jardins : Philippe Pasqua

Arts de la table

Couteaux : Ryuser • Couverts : Christofle • Vaisselle : Bernardeau • Verres : Riedel - Lehmann - Zalto 

Galerie d’art : Garance Montador

 

L’esprit des lieux

“Un hôtel parisien intimiste, décontracté et chic au cœur de la Provence.”

Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services