×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Réussite : Sanna Gehrke, de la Finlande à la direction d'un quatre étoiles niçois

Hôtellerie - mercredi 22 juin 2016 11:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Une expérience rythmée par les opportunités marque la carrière de cette finlandaise débarquée en France il y a 20 ans. Elle porte aujourd'hui un regard bienveillant et attaché aux français.



Sanna Gehrke, directrice de La Malmaison, Nice.
Sanna Gehrke, directrice de La Malmaison, Nice.


Sanna Gehrkepose ses valises en France en 1996, diplôme en poche, mais sans emploi. En acceptant divers emplois, de serveuse à gouvernante, il aura fallu s'habituer à une rigueur moins marquée qu'en Finlande, où "une parole est réalisée dans la foulée"


Changement d'enseigne

Le premier bouleversement et challenge de sa carrière a lieu avec le passage de l'hôtel dans lequel elle est responsable des réservations, en marque Accor. Ce changement implique la mise en place de tout le système Accor, avec les débuts de la réservation en ligne et la coexistence du Minitel pour clôturer les ventes des TO et GDS. Ses origines facilitent alors la signature de contrats avec les TO finnois. Après plus de cinq ans au sein du Mercure Grimaldi, Sanna Gehrke a envie de changement. Aussi, lorsqu'on lui propose une mission mystérieuse sur un établissement cannois entre Noël et le nouvel an, elle accepte sans trop réfléchir. Le Radisson Montfleury doit passer sous enseigne Novotel le 1er janvier, mais les collaborateurs n'en sont pas informés. Un sentiment de putsch lui vient en mémoire : "on était en mission secrète pour préparer en une semaine tous les changements liés aux systèmes, à l'organisation, à l'identité visuelle de l'hôtel qui comptait 182 chambres. Il a fallu aussi anticiper les changements liés aux GDS, encore très importants à l'époque, et préparer toutes les commandes, se souvient-elle. Le 1er janvier 2004, nous avons débarqué dans l'hôtel pour informer le personnel du changement".Ses origines ont été une qualité essentielle dans le cadre de ce changement. En effet, l'hôtel était surtout fréquenté par une clientèle scandinave et il a fallu l'aiguiller une fois le changement effectué. "Je suis surtout devenue l'accompagnatrice des équipes pour gérer les départs de certains employés, le recrutement, les problèmes opérationnels", se remémore-t-elle.

 

"L'hôtellerie indépendante offre une liberté de décisions immédiates"

Le goût du changement la conduit vers l'ouverture d'un hôtel 4 étoiles indépendant à Cannes. En octobre 2013, elle devient directrice adjointe de l'hôtel Montaigne & Spa et anticipe la commercialisation, le recrutement, les achats… de l'hôtel pendant sa fermeture pour travaux. "Cette expérience m'a séduite car l'hôtellerie indépendante offre une liberté de décisions immédiates, sans passer par la validation d'un groupe", ajoute-t-elle. Plus de 10 ans passés sur Cannes et la finlandaise se retrouve en manque de Nice. Une rencontre lui permettra de relever son dernier challenge en date : la réouverture après rénovation de l'hôtel La Malmaison, à Nice, dans lequel elle retrouve déjà une clientèle plus cosmopolite, à son image. Mais les prochains challenges sont déjà en tête, avec une volonté de rester en Europe, en évoluant toujours un peu plus, au gré des opportunités…


Vanessa Guerrier-Buisine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services