×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La Renaissance du Grand Hôtel La Cloche

Hôtellerie - vendredi 8 janvier 2016 10:50
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Dijon (21) Au terme de deux années de travaux, l'établissement dijonnais, flambant neuf, propose de nouveaux services et cible une nouvelle clientèle. Une deuxième vie marquée du sceau des 5 étoiles.



Le projet de rénovation du Grand Hôtel La Cloche à Dijon a débuté il y a deux ans, suite à la mise en vente du bâtiment jouxtant l'établissement sur son flanc droit. "Nous arrivions à une phase de rénovation et nous avions là l'unique moyen de nous agrandir", explique Antoine Munoz, directeur général de l'établissement membre du réseau MGallery depuis trois ans. Le choix se porte sur l'acquisition de la moitié de l'immeuble suivie d'un chantier titanesque achevé fin décembre 2015, pour un investissement de 9 M€ au total.

Le rez-de-chaussée a été entièrement rénové, du restaurant au hall d'entrée en passant par le nouveau salon Napoléon et le bar. La partie hôtellerie a quant à elle été pourvue de six nouvelles chambres créées dans l'extension sur quatre niveaux, ainsi que d'une suite de 100 m² au 5e étage. Dans le bâtiment initial, dix chambres ont été réunies, ce qui porte l'ensemble à 88 chambres dont 5 suites et 16 juniors suites. L'ensemble, décoré avec de multiples rappels au musée des Beaux-Arts de Dijon (têtes de lit, tableaux, cadres...) grâce à un partenariat. Une nouvelle capacité d'accueil qui offre, selon le directeur "davantage de souplesse pour la réservation de groupes".


Viser la clientèle d'affaires

Désormais positionné comme l'hôtel 5 étoiles de Dijon, La Cloche se lance de nouveaux défis : faire évoluer le taux de remplissage de 61 % à 65 % et la dépense moyenne de 160 € par nuitée, à 200 € (pour des chambres allant de 139 € à 275 € en haute saison). Avec la volonté de ne pas augmenter les tarifs. "Nous avons 60 % de clients étrangers. Une clientèle loisirs qui vient pour se faire plaisir et reste la cible privilégiée pour ce type d'établissement. Là où nous avons à nous améliorer, c'est sur la clientèle affaires." D'où cette volonté de ne pas creuser l'écart avec les 4 étoiles et ainsi, perdre une partie de la clientèle potentielle. L'extension de La Cloche a permis la création d'un spa, d'une salle de sport et surtout d'une salle de cinéma "atypique et unique", précise Antoine Munoz. Un espace situé au rez-de-chaussée de l'établissement pouvant être investi à l'occasion de projections, conférences, séminaires et qui devrait, selon le directeur de l'établissement, "faire toute la différence".

Myriam Henry
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services