×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les Bulles de Paris, en hommage au champagne

Hôtellerie - mercredi 9 décembre 2015 15:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris La famille Crouin a confié la décoration de ce nouveau boutique-hôtel à Sandrine Alouf. Tout ici évoque la prestigieuse boisson et invite à la fête.




Ouvrir un hôtel où chaque élément de décoration évoque le champagne, c'est le pari de l'hôtel Les Bulles de Paris, ouvert cet automne par la famille Crouin dans le quartier des universités. Pour la décoration des 37 chambres et 7 suites, les propriétaires ont fait confiance à Sandrine Alouf, atmosphériste, qui signe ici sa septième réalisation.

Chaque suite a été rénovée en partenariat avec une maison de champagne. La décoratrice a repris les codes couleurs de chacune d'entre elles, en chinant d'anciennes affiches, images ou photos souvenirs qu'elle a placées avantageusement en tête de lit. On y retrouve le rouge de Bollinger et de Castellane, le bleu de Pommery, le doré de Duval Leroy et de Lanson, le gris de Charles Heidsieck, le noir et le doré de Nicolas Feuillatte…

La décoratrice a également demandé à Amélie Nothomb, connue pour son amour du champagne, de participer à la décoration. La romancière a créé la chambre Amélie, blanche et or, dotée d'une baignoire magistrale qui trône au milieu de la pièce.

La cave, entièrement voûtée devra à terme être un lieu de dégustation alors que le bar au rez-de chaussée est exclusivement un bar à champagnes, avec 40 marques, des plus sophistiquées aux plus confidentielles.

Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services