×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'Ekta sublime les 'seventies'

Hôtellerie - jeudi 28 mai 2015 09:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La façade rectiligne datant des années 1970 a été, pour l'architecte décorateur Jean-Philippe Nuel, le fil conducteur de ce nouveau boutique-hôtel 3 étoiles.



Associé à la décoratrice Natasha Stojkovic, l'architecte décorateur Jean-Philippe Nuel a créé à l'Ekta (Paris, VIIIe), à partir d'un bâtiment commercial, un boutique-hôtel classé 3 étoiles de 25 chambres, lumineux et reposant. L'univers déployé, très seventies, est à la fois graphique et couture, à l'exemple de cet escalier aux multiples miroirs menant à la réception façon maison Chanel.

À l'espace réception, deux cylindres blancs posés sous des suspensions de Paolo Grasselli pour Modo Luce accueillent le client. Il se prolonge par un Welcome Lounge entièrement vitré et son bureau suspendu faisant office de business corner. Plus loin, un coin salon dessiné par Natasha Stojkovic propose des formes plus arrondies mais en cohérence avec la tendance générale de l'hôtel. Dans les chambres, la griffe Nuel, tout en élégance et en simplicité, est partout présente avec les têtes de lit surpiquées, les salles de bains ouvertes sur la chambre, le mobilier en noir et blanc comme la moquette et rehaussé de pointes de jaune bouton d'or pour les coussins ou les fauteuils. Enfin, des jeux de miroirs où ont été gravées des photos de Benjamin Deroche représentant des mannequins à la façon des années 1970 finalisent l'esprit 'couture' de la pièce.

Dans ce quartier des Champs-Élysées, où les hôtels 4 et 5 étoiles rivalisent en décoration apprêtées ou sophistiquées, le style de l'Ekta, clair, simple et graphique, est une vraie bouffée de fraîcheur.
Catherine Avignon

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services