×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Claire Dupleix est la première MOF réceptionniste

Hôtellerie - lundi 9 février 2015 09:59
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Le premier concours un des meilleurs ouvriers de France classe réceptionniste s'est tenu à l'hôtel Meurice, sous la présidence de Michel Fernet, vice-président du club des dirigeants de l'hôtellerie internationale et de prestige. Le jury n'a distingué qu'un seul candidat, une jeune réceptionniste du Terre Blanche Hotel Golf and Spa Resort, à Tourrettes, en Provence.



La finale du premier concours du MOF réceptionniste a réuni neuf candidats dans les salons de l'hôtel Meurice (Paris, Ier), les 7 et 8 février derniers. Un seul titre a été décerné, à Claire Dupleix, réceptionniste au Terre Blanche Hotel Golf and Spa Resort à Tourrettes (83). Le premier jour, les postulants au titre étaient jugés sur une épreuve technique centrée sur la conduite de réunion. Le lendemain, ils devaient présenter leur chef-oeuvre, sur le thème : 'l'excellence de la relation client et la qualité de vie au travail : le hall d'hôtel'. Le jury, présidé par Michel Fernet, vice-président du club des dirigeants de l'hôtellerie internationale et de prestige, devait juger de la qualité du candidat à travers trois critères : la visualisation du projet présenté, la qualité de l'exposé réalisé en français et en anglais et la bonne tenue des réponses apportées aux questions du jury.

Chaque candidat a redoublé de créativité pour présenter des projets de hall d'accueil innovants, high-tech et ergonomiques. Ambiance zen à base de mimosa et bougies, fragrances de chocolat dans un espace multi-sensoriel... D'autres avaient opté pour une maquette ou une présentation en 3D. Claire Dupleix, elle, a présenté un projet complet comprenant un plan de rénovation qui prenait en compte non seulement la qualité de vie des employés mais également l'impact de l'aménagement sur la relation client, sans oublier la dimension environnementale.

Renforcer la légitimité du métier

Pour les organisateurs, ce premier MOF a été une réussite avec 47 candidats inscrits aux épreuves qualificatives et neuf en finale. "Nous sommes heureux de ce premier concours, qui a été initié et réalisé avec le soutien de l'Amicale internationale des chefs de réception, a déclaré Michel Fernet. Cette première mouture nous a permis de travailler étroitement avec l'Éducation nationale. Notre jury était en effet composé à 50 % de professeurs et 50 % de professionnels."

Pour les hôteliers, ce MOF représente un enjeu important car il devrait permettre de renforcer la légitimité du métier de réceptionniste. Le nouveau titre devrait ainsi permettre d'ouvrir la réflexion "en montrant les nouvelles exigences du métier face à des enjeux nouveaux, technologiques et sociétaux", a estimé Norbert Perrot, inspecteur général et président du jury général des MOF.

Catherine Avignon

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services