×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor porte plainte contre Booking.com

Hôtellerie - mardi 24 février 2015 10:28
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés




Le Figaro a annoncé que le groupe Accor a saisi l'Autorité de la concurrence contre Booking.com le 23 février. Le groupe hôtelier dénonce un abus de position dominante de l'OTA - qui représente près des deux tiers du marché français - sur les réservations en ligne, même si celle-ci a renoncé en décembre à imposer la parité tarifaire entre l'hôtelier et les autres plateformes.

En effet, à la demande des organisations professionnelles, le Gouvernement avait également engagé, le 27 mai dernier, une procédure devant le tribunal de commerce de Paris, tandis que, dans le même temps, six autres autorités de la concurrence en Europe (Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Suède) avaient lancé des poursuites à son égard. Suite à la décision de Booking de renoncer à imposer la parité tarifaire, l'Autorité de la concurrence française a lancé, le 9 janvier, un test de marché auprès des acteurs du secteur, qui s'est clôturé 31 janvier, pour savoir si cette proposition d'engagements était suffisante pour remédier aux préoccupations de concurrence identifiées. Des engagements loin d'être suffisants, a estimé Accor le 23 février.

Lors de la première conférence de presse de Booking.com dans l'Hexagone, le 24 février, Peter Verhoven, directeur général de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, a répondu suite à cette saisine : "Accor nous considère comme un partenaire. Il a donné son opinion aujourd'hui, c'est son droit, mais, entre temps, on fait affaire avec eux."

La commission doit rendre son avis à la fin du mois de mars.

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services