×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

En Vendée, un CAP cuisine en trois ans pour les migrants mineurs

Formation - Écoles - vendredi 24 décembre 2021 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

La Roche-sur-Yon (85) L'Umih 85 et le Greta CFA de Vendée ont mis en place un CAP spécifique pour les mineurs non-accompagnés, avec une année supplémentaire pour l'apprentissage des fondamentaux comme le français. Ce dispositif est unique en France.



Les jeunes migrants inscrits au CAP en trois ans.
Les jeunes migrants inscrits au CAP en trois ans.

L’idée d'un CAP cuisine spécifique pour les mineurs non-accompagnés est partie d’un constat : “Le Greta CFA de Vendée observe depuis plusieurs années une demande croissante d’apprentissage en CAP cuisine pour des jeunes ayant besoin d’un accompagnement spécifique. De plus en plus de mineurs non-accompagnés (MNA) arrivent dans notre département. La formation est un moyen de s’intégrer”, souligne Patrick Lamande, directeur de l’hôtel-restaurant Aloé aux Herbiers, et référent emploi formation à l’Umih 85. En parallèle, les professionnels du secteur CHR sont confrontés à une pénurie de main d’œuvre qualifiée. L’Umih 85 et le Greta CFA de Vendée, en association avec les organismes prenant en charge ces jeunes, ont donc mis au point ce CAP cuisine en alternance, en trois ans pour les MNA - une expérimentation.

La formation a débuté le 1er juillet dernier avec 12 jeunes, venant principalement d’Afrique et d’Inde. “Les restaurateurs vendéens employaient de jeunes migrants depuis plusieurs années, mais leurs lacunes en français les faisaient échouer à l’examen. Avec ce CAP, la première année est consacrée en grande partie au français et aux maths, pour une mise à niveau. Les jeunes sont sous contrat dès la première année, pendant laquelle ils sont deux jours par semaine au CFA, au lycée Edouard Branly à la Roche-sur-Yon”, explique Patrick Lamande. “Nous avons de bons retours sur leur intégration. Ils sont en constant progrès, plein de bonne volonté”, ajoute-t-il. La formation est ouverte aux mineurs à partir de 16 ans. Mais que se passera-t-il lorsqu’ils auront atteint 18 ans ? “Nous travaillons sur ce sujet avec les instances départementales. La préfecture s’est engagée à gérer ces dossiers en temps et en heure, afin que leur situation soit régularisée à leur majorité”, conclut-il. 

#Umih85 #CAP #Migrants


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services