Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Première rentrée du CFA des chefs au lycée Rabelais de Dardilly

Formation - Écoles - vendredi 25 septembre 2020 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Dardilly (69) Le lycée hôtelier professionnel a accueilli la première promotion du CFA des chefs. Cette formation par alternance, issue d'un partenariat public-privé, prépare 12 apprentis au CAP cuisine en un an.



Le lycée enrichit ses formations en alternance avec le CFA des chefs.
Le lycée enrichit ses formations en alternance avec le CFA des chefs.

Créé en début d’année par cinq grands groupes (Accor, AccorInvest, Adecco, Korian et Sodexo), le CFA des chefs, à Dardilly (Rhône), est le premier centre de formation inter-entreprises dédié aux métiers de la cuisine. Objectif : former des jeunes (âgés entre 18 et 29 ans) au CAP cuisine en un an. Trois villes françaises ont été sélectionnées pour accueillir cette formation en alternance : Paris, Marseille et Lyon. Dans le Rhône, le lycée professionnel Français Rabelais a notamment été choisi pour dispenser cette formation. “On est très heureux d’avoir remporté l’appel d’offres qui avait été lancé. C’est la première fois que nous nouons ce type de partenariat qui prend la forme d’une sous-traitance”, explique Philippe Cellerosi, proviseur du lycée.

 

Modules complémentaires

En effet, pour cette première promotion lyonnaise, les 12 apprentis qui ont été sélectionnés sur dossier (diplômés d’un bac, CAP, BEP…) par le CFA des Chefs vont bénéficier de 14 semaines de cours au lycée, en alternance avec une mise en pratique dans les entreprises partenaires de l’opération. Mais en plus du cursus traditionnel, la formation est enrichie de modules complémentaires (communication, santé, tendances culinaires de demain…) dispensés par des formateurs du CFA des chefs.

On forme, par exemple, les apprentis à l’hospitalité et à l’expérience client, qui sont des valeurs fortes dans les métiers de la restauration. Car l’objectif final est de permettre à ces jeunes d’être embauchés à l’issue de leur formation. Pour les entreprises, c’est aussi un bon moyen de recruter du personnel compétent”, conclut Françoise Merloz, directrice du CFA des chefs.

#Dardilly #CFA #CAPcuisine #CFAdeschefs


Stéphanie Pioud