×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Enquête Snapchat : le harcèlement à l'école

Formation - Écoles - vendredi 26 octobre 2018 15:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Une enquête a été réalisée le 22 octobre auprès des abonnés Snap de L'Hôtellerie Restauration, au sujet du harcèlement à l'école. Elle a réuni 70 participants, auxquels nous avons posé trois questions. Nous leur avons également demandé de commenter leurs réponses.



A Créteil, le 18 octobre, un élève a menacé une professeur avec une arme à feu factice.
© Capture d'écran Twitter / @Djeffchao
A Créteil, le 18 octobre, un élève a menacé une professeur avec une arme à feu factice.

► Entre élèves et professeurs, le respect est-il bien installé ?

Oui 36 %
Assez 48 %
Non 16 %

Vos commentaires
“Ça dépend des professeurs et des élèves, certains professeurs nous respectent, d’autres non.”

“Certains [professeurs] ne dégagent pas une autorité naturelle ou sont trop gentils et certains élèves malveillants en profitent et en abusent, mais les professeurs, eux, nous montrent beaucoup de respect.”

► À l’extérieur de l’établissement, vous est-il déjà arrivé d’assister à une scène de harcèlement ou en avez-vous déjà été vous-même victime ?

Oui, souvent 14 %
C’est déjà arrivé 47 %
Non, jamais 39 %

Vos commentaires
“J’ai moi-même été le bouc-émissaire d’une classe pendant deux ans. Oui, les moqueries sont nombreuses et blessantes. Dès que des gens malveillants voient une cible facile, ils [vont] forcément s’acharner sur elle. Ce qui est désolant, c’est de voir que des gens qui entrent dans le monde du travail (pour ceux qui sont au CFA) n’arrivent pas à acquérir cette maturité et ce respect d’autrui.”

► Entre élèves, avez-vous déjà été victime ou remarqué que certains élèves pouvaient être victimes de harcèlement ?

Oui, souvent 36 %
C’est déjà arrivé 54 %
Non, jamais 10 %

#Snapchat #Harcelement

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services