×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

La vigne comme salle de classe pour le lycée Larbaud

Formation - Écoles - mercredi 19 septembre 2018 07:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Les vendanges pour les élèves du lycée Valéry Larbaud
Les vendanges pour les élèves du lycée Valéry Larbaud

Au lycée professionnel Valéry Larbaud, section hôtellerie et restauration, les élèves apprennent à découvrir les vins, à connaître les appellations, les techniques de vinification, etc… Septembre, le mois des vendanges, est la période idéale pour en savoir plus. C'est dans cet esprit que les 22 élèves de terminale baccalauréat professionnel, accompagnées de leurs professeurs, Claire Demaximoff et Marie-Noëlle Roblin, se sont rendus il y a quelques jours au Conservatoire des cépages anciens de Chareil-Cintrat, pour un cours très concret au milieu des vignes. C'est Jean Deschatres, son président, qui a accueilli les jeunes vendangeurs.

Une parcelle de pinot noir leur est réservée. Deux par rang, chacun avec son seau et son sécateur, c'est leurs premières vendanges et la première étape de cette journée. Les seaux se remplissent à  bon train, l'humeur est joyeuse, le jus coule, les doigts collent, « on peut goûter ? »,  « Oh oui, mangez autant de raisins que vous voulez ! » précise leur hôte. Deuxième étape, le foulage, un autre moment d'apprentissage et de partage. Troisième étape : le pressage. Instants magiques !  Le jus de raisin s'écoule, un jus clair et sucré que l'on s'empresse de goûter. Délicieusement parfumé. La cuvée du Conservatoire est prometteuse…

Après le pique-nique à l'ombre d'un soleil complice, la journée se prolonge par une visite du château, ancien fief de la maison des Bourbons, géré aujourd'hui par le Centre des monuments nationaux. Il est situé au pied de ce conservatoire des anciens cépages. Guidée par Catherine Guyot, les élèves ont pu se délecter de l'architecture et des « grotesques », décors peints lors de la seconde Renaissance française. Ici tout est patrimoine, de la vigne à la pierre, du vin au dessin. 


Claude Dibiase
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services