Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les élèves de Lautréamont s'intéressent aux circuits courts

Formation - Écoles - mercredi 4 octobre 2017 14:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Les élèves de Lautréamont et leurs professeurs ont déjeuné à la Ferme en direct, avec les jeunes agriculteurs
© ACE
Les élèves de Lautréamont et leurs professeurs ont déjeuné à la Ferme en direct, avec les jeunes agriculteurs

Tarbes (65) 

Les élèves du lycée hôtelier Lautréamont de Tarbes (Hautes-Pyrénées) ont profité de la visite d'une exploitation avec les Jeunes Agriculteurs 65. Pendant cette journée, les futurs serveurs et cuisiniers ont découvert l'importance des circuits courts. Cette collaboration devrait se pérenniser. "Nous formons les cuisiniers de demain. Avec cette journée, nous espérons qu'ils sauront choisir les produits quand ils exerceront", explique le proviseur de Cyrille Courade

Les élèves en bac professionnel de cuisine et en commercialisation et service en restauration ont passé la matinée à découvrir la ferme des Deux-Caps, d'Amélie Menvielle, à Gardères. ils y ont découvert ses produits et animaux (bovins, poules, haricots tarbais..). 

Ensuite, tous ont déjeuné à la Ferme en direct. Les élèves ont pu goûter aux produits des éleveurs locaux, tout en découvrant le principe de ce magasin. Ils ont passé l'après-midi sur l'exploitation de Sylvain Sayous, à Lourdes. Ce dernier a expliqué le fonctionnement de l'exploitation en production de vaches laitières et transformation en produits laitiers. "C'est important pour nous d'avoir des connaissances sur les produits locaux, de travailler avec eux sans intermédiaire", explique Kevin Hella, en bac pro cuisine. "C'est toujours bien de connaître les qualités des produits qu'on sert", ajoute Charles-Clément, en service.

Une initiative saluée par les professeurs accompagnateurs, qui voient le lien entre leurs cours théoriques. "Notre but reste de les sensibiliser aux circuits courts et de déclencher une réaction", termine M. Pourtaler, professeur de cuisine.


Claude Dibiase
Journal & Magazine
Services