Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le lycée hôtelier de Blois valorise les métiers de la salle

Formation - Écoles - vendredi 4 avril 2014 11:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Blois (41) Les élèves en baccalauréat technologique ont monté un dîner-gala pour montrer leur savoir-faire et défendre leur spécificité.



Les élèves de bac pro en tenue 'choc' avec Marylène Brulé (à gauche), professeur de service et commercialisation.
Les élèves de bac pro en tenue 'choc' avec Marylène Brulé (à gauche), professeur de service et commercialisation.

"Nous aussi, nous voulons être reconnus au même titre que les chefs de cuisine" : cette revendication d'une jeune élève de terminale bac pro du lycée hôtelier de Blois (41) venait en clôture d'un dîner gala organisé le 3 avril dans l'établissement. C'est en effet pour valoriser les métiers de salle que Marylène Brulé, professeur de service et commercialisation, et Pierre Estrade, professeur d'organisation et production culinaire, ont travaillé durant toute l'année scolaire pour préparer cet événement. Les 17 élèves de terminale bac pro service et commercialisation, secondés par 22 jeunes cuisiniers, ont entièrement organisé cette soirée, de l'animation et la décoration jusqu'au menu tout en passant par le thème choc et chic, avec un accueil décontracté et en tenue de ville suivi d'un repas chic dans toutes les formes de l'art.

Des invités de marque

Les enseignants avaient fait appel à des professionnels renommés comme Denis Courtiade, directeur de restaurant d'Alain Ducasse au Plaza Athénée et président de l'association Ô service - des talents de demain. Ce professionnel, issu de l'apprentissage dans le Loiret voisin, est venu expliquer son parcours et les possibilités des métiers de salle. D'autres invités se sont également exprimés : Sébastien Grosse, chef barman au Grand Hôtel de Bordeaux, le sommelier Pascal Venault et Rémi Girault, chef des Hauts de Loire(2 étoiles Michelin) à Onzain, qui avait concocté un repas apprécié par quelques dizaines de professionnels du monde de l'entreprise ou de l'éducation. En écho aux lycéens, le proviseur du lycée, Didier Leder, est venu appuyer le besoin de reconnaissance des formations aux métiers de la salle.

Jean-Jacques Talpin