×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Comment tirer le meilleur parti de sa terrasse

Équipements et nouvelles technologies - lundi 29 mai 2017 09:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :




Extension bienvenue de la salle et refuge des fumeurs, les terrasses se sont profondément métamorphosées. Une belle terrasse, c'est bien souvent le premier visuel du client à la recherche d'un endroit pour se détendre. Il est donc primordial que ce premier contact avec votre établissement soit des plus sympathiques. Exit les fauteuils en plastique blanc de nos jardins, désormais, de nouvelles matières s'imposent. Tables, chaises et fauteuils en aluminium anodisé recouverts d'un tressage polyéthylène constituent la nouvelle norme. En plus de son aspect cosy, ce type de matériel est apprécié pour sa légèreté. La qualité de l'aspect peu souffrir de la fragilité du treillage aux angles, lorsqu'il est trop fin ou mal collé. C'est le plus souvent le fait de produits économiques, mais mal finis, qui se déchirent et laissent apparaître des pics et des éclats du plus mauvais effet.

En moyenne les mobiliers de terrasses sont changés tous les trois à quatre ans. Le soleil et le vent sont des ennemis cruels pour ces équipements, tout particulièrement en bord de mer. Les manutentions répétées le matin et le soir ajoutent à l'usure.

Un lieu de détente

La terrasse peut accueillir des équipements d'agrément pour être plus accueillante et pallier les inconvénients dus aux éléments. Cet espace sera ainsi plus attractif et pourra être exploité plus largement dans le temps. La terrasse sera alors conçue comme un refuge permettant de profiter des agréments de l'extérieur sans avoir à subir les caprices de la météo. Des espaces à l'abri du vent et du soleil, où une certaine intimité est préservée par des occultants variés (claustras, arbustes, panneaux de verre dépolis, stores, parasols, toitures amovibles…). Les brumisateurs souvent également un atout de poids en période de forte chaleur.

À l'inverse, durant les périodes où la fraîcheur pousse la clientèle vers l'intérieur de l'établissement, des chauffages d'appoint (discrets ou au contraire spectaculaires) sont envisageables.

La douceur crépusculaire peut également être soutenue par un éclairage d'appoint (photophores, bougies plus ou moins sophistiquées avec ou sans flammes réelles).

Pour rester dans l'idée du confort et de la détente de la clientèle, de nombreux établissements proposent un coin salon avec fauteuils, canapés et coussins confortables, tables basses et décors adaptés.

Terrasse fermée et fumeurs : attention !

Pour accueillir des fumeurs, la terrasse ne doit être pas être fermée et couverte. Elle peut être close des trois côtés, mais ne doit avoir, dans ce cas, ni toit ni auvent. Sinon, elle doit être ouverte en façade frontale. Elle doit également être cloisonnée du reste de l'établissement.

Jean-Gabriel du Jaiflin
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services