Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Au Château de Beaulieu, des investissements pour le bien-être du personnel

Emploi - lundi 22 mai 2023 11:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Busnes (62) Le chef étoilé Christophe Dufossé et son épouse Delphine ont repris en 2021 le Château de Beaulieu (Relais & Châteaux). Les travaux nécessaires ont été l'occasion de repenser certains aménagements afin de faciliter le travail des équipes. Plus largement, le couple a mis en place différents process pour le bien-être des salariés.



Transparence, respect mutuel, égalité salariale, souplesse, dialogue sont pour Christophe et Delphine Dufossé des notions essentielles pour avancer en équipe.
Transparence, respect mutuel, égalité salariale, souplesse, dialogue sont pour Christophe et Delphine Dufossé des notions essentielles pour avancer en équipe.

Le chef étoilé Christophe Dufossé et son épouse, Delphine Dufossé ont à cœur de proposer à leurs collaborateurs une société bien structurée et un cadre de travail épanouissant. Le couple a repris en 2021 le Château de Beaulieu, un Relais & Château installé à Busnes (Pas-de-Calais). En plus du restaurant gastronomique, l''établissement de 21 chambres compte un bistrot, un potager, une boulangerie... Transparence, respect mutuel, égalité salariale, souplesse, dialogue sont pour eux des notions essentielles pour avancer ensemble. Outre les aspects de ressources humaines que l’on pourrait désormais estimer basiques - formation, bilan annuel, jours de repos consécutifs – le couple a également investi de façon très concrète dans du matériel pour faciliter le quotidien.  

► Une cuisine adaptée

La nouvelle cuisine est conçue pour ne plus avoir à se baisser : les fours sont à hauteur, et dans chaque zone de travail, les salariés ont accès quasiment à 360 degrés aux équipements. Chacun dispose d’un tiroir pour ranger ses affaires. “Nous devons anticiper tout cela aujourd’hui, car parfois des détails polluent la vie”, souligne le chef, qui a en outre choisi des plateaux en carbone, plus légers, pour le confort des serveurs.

► Des conditions de travail agréables

Deux grands vestiaires ont été créés (hommes et femmes) avec dans chacun douches, casiers, toilettes… La cantine, ouverte de 11 heures à 13 heures, dispose d’une zone froide et d’une zone chaude, et propose des menus faits maison. Les salariés peuvent fumer dans un espace spécifique, abrité.

► Avantages en nature

“Nous habillons les équipes : nous donnons des tenues, chaussures incluses, les nettoyons, et les changeons si besoin. Pour 60 collaborateurs, cela représente un coût de 40 000 à 50 000 € par an”, détaille Christophe Dufossé. Par ailleurs, un repas pour deux est offert à chaque employé, à la brasserie ou au restaurant étoilé.

► Les apprentis chouchoutés

Le chef recrute un nombre limité d’apprentis afin de bien les suivre. Ils ont chacun un référent. “Ils sont très jeunes, nous avons un rôle de second parent. Nous avons aménagé une maison des stagiaires et des apprentis sur la propriété : c’est rassurant pour eux, mais ils sont tout de même indépendants – les lieux incluent une cuisine, une machine à laver, etc.”

► Des temps conviviaux

À Noël, les collaborateurs sont conviés à des activités ludiques (laser game, etc) et à un repas. Ils peuvent gagner des surprises (un séjour dans un Relais & Châteaux par exemple) et repartent avec des chèques-cadeaux. Un goûter est organisé pour les enfants des salariés, avec des cadeaux autour du sapin. “Nous rencontrons les conjoints, cela renforce la proximité avec les familles. C’est aussi l’occasion de faire passer des messages des deux cotés”, note Christophe Dufossé. Ces deux opérations reviennent environ à 10 000 €. 

 

#management #attractivite #bien-etre #equipes

 

 


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services
  Articles les plus lus