×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Recrutement : préparez le deuxième round

Emploi - mardi 19 février 2019 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Vous avez réussi le premier entretien de recrutement, mais la partie n'est pas gagnée : reste encore le second entretien à passer. Trois conseils pour réussir avec brio.



Après le premier entretien, rien n'est gagné : reste encore le second entretien à réussir.
Après le premier entretien, rien n'est gagné : reste encore le second entretien à réussir.

1 – Approfondir ses recherches

L’organisation, le nombre de salariés, de chambres, de couverts, la culture et l'histoire de l'entreprise, le positionnement de la marque sur le marché de l'emploi : il vous faudra arriver à l’entretien avec l’ensemble de ces éléments en tête. Ne manquez aucune occasion de montrer que vous vous êtes renseigné au préalable sur l’entreprise. Cela fait généralement forte impression.

 

2 – Se préparer aux demandes plus spécifiques

Autrement dit, savoir répondre aux questions pièges. Parmi les plus fréquentes : pourquoi vous embaucher vous plutôt qu'un autre ? Êtes-vous plutôt leader ou suiveur ? Êtes-vous prêt à faire des heures supplémentaires ? Quel est votre niveau d’anglais ? Quels logiciels maîtrisez-vous ?

 

3 – Obtenir des réponses

Si l’employeur veut confirmer son choix, il est important que le candidat soit également certain d’avoir tapé à la bonne porte. En clair, on ne ressort pas de l’entretien sans savoir absolument tout ce qui nous taraude. Exemples : les conditions salariales, l’évolution professionnelle, les jours de congés, les coupures, etc. L’enjeu est d'avoir toutes les réponses aux interrogations qui étaient restées en suspens à la fin du premier entretien. Il ne faut absolument pas rougir de ces questions. Il en va de votre crédibilité et de votre épanouissement futur si vous êtes embauché. 

 

#Recrutement #Embauche #Entretien


Mylène Sacksick
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services