Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Salon LHR Emploi : recruteurs et visiteurs étaient au rendez-vous

Emploi - vendredi 16 mars 2018 09:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) La 14e édition du salon a eu lieu le 15 mars au Centquatre, à Paris. Avec près de 3 000 postes à pourvoir, une quarantaine d'enseignes étaient présentes, dont l'hôtel Lutetia, qui rouvrira ses portes au printemps.




"Après quatre ans de fermeture pour travaux, le Lutetia rouvre ses portes durant ce printemps 2018 et, d'ici là, nous avons 300 personnes à recruter." Pauline Leclercq, assistante RH pour l'hôtel parisien, explique ainsi la présence du Lutetia, "pour la première fois", sur le salon LHR Emploi. Celui-ci vient d'avoir lieu au Centquatre, à Paris (XIXe) et durant toute une journée, il a accueilli quelque 3 000 visiteurs venus à la rencontre d'une quarantaine d'enseignes et à la conquête de près de 3 000 postes à pourvoir. Parmi les nouvelles entreprises présentes lors de cette 14e édition du salon, citons aussi CroisiEurope ou encore Easylife, spécialisée dans la conciergerie d'entreprise, "un métier méconnu dans le secteur de l'hôtellerie-restauration", reconnaît Laura Angelot, DRH d'Easylife.

À ces nouveaux venus s'ajoutent les fidèles du salon. Parmi eux, le groupe Elior ou encore la société Pomme de Pain. "Nous revenons à chaque session, car, dans le secteur de la restauration, ce salon est un carrefour incontournable pour recruter", souligne Anne-Laure Bichet, responsable développement RH au sein de Pomme de Pain. Elle se souvient avoir repéré, sur une édition précédente du salon, des profils "coups de coeur" pour des postes d'encadrants : "Dans ce cas, il faut être réactif, dit-elle. Car c'est une population volatile. J'avais alors proposé à ces candidats des entretiens, sur le salon même, autour d'un café."

"Un vivier de talents"

Également habitués du salon LHR Emploi, le cabinet Human Wealth, qui aide à faire le point sur un parcours, une carrière, et l'association Ô service – des talents de demain, impliquée dans "la valorisation des métiers de la salle", rappelle Loïc Traque, professeur de restaurant au sein de l'école Icoges et membre de l'association. Quant à Emmanuel Fournis, consultant et membre lui aussi de Ô Service, il confie que le salon LHR Emploi est "un vivier de talents". Lors de cette dernière édition, il a d'ailleurs repéré un étudiant en hôtellerie-restauration d'une vingtaine d'années, auquel il a proposé d'emblée entretiens et visites de palaces. Quant aux recruteurs du Lutetia, ils se sont dits satisfaits de leur présence au Centquatre. Dès la fin de matinée, à mi-salon, Pauline Leclercq confiait : "Sur notre stand, en termes de fréquentation, ça n'arrête pas !"

Anne Eveillard
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Anne Eveillard
Journal & Magazine
Services