×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

#stopturnover : le partage en entreprise, édito du journal du 23 février 2017

Emploi - mercredi 22 février 2017 11:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


En dernier ressort, le succès d'une entreprise revient à quoi ? À faire mieux que ses concurrents. Et la prestation que l'on offre à ses clients dépend directement de l'investissement de ses équipes. Alors comment les intéresser à la réussite de l'entreprise ? La dimension financière est importante bien sûr. Les employeurs et les salariés interrogés dans l'enquête que nous publions avec CHD Expert placent le salaire en tête de liste des bonnes pratiques. Mais la dimension humaine est également primordiale : il n'y a pas d'implication sans reconnaissance. Or, il existe une bonne pratique qui lie les deux dimensions, c'est l'intéressement aux bénéfices. La dimension humaine avec une concrétisation de votre reconnaissance de l'implication de vos équipes dans la réussite de l'entreprise. La dimension financière, avec un versement d'une partie des bénéfices de votre entreprise aux salariés. Un versement qui a l'avantage d'être variable ou nul selon les années, par rapport au coût fixe des salaires. Cette bonne pratique est citée par plus d'un salarié sur trois et par plus d'un employeur sur quatre. Comme quoi, le partage crée des liens, et c'est bien de cela qu'il s'agit quand on parle de fidélité.

Olivier Milinaire
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services