×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Baromètre hôtelier Extendam : en avril, un léger recul avant le rebond

Conjoncture - lundi 17 mai 2021 15:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés




“Alors que les performances du secteur tendaient à s’améliorer ces derniers mois, avril aura marqué un nouveau ralentissement de l’activité en France”, indique Extendam dans son baromètre mensuel, publié le 17 mai avec le concours de MKG Consulting et plusieurs autres partenaires. En Île-de-France, le taux d’occupation n’est que de 22 % et il perd 10 point également en région, où il s’établit à 28 %. Toutefois, le secteur connaît un rebond depuis fin avril. En France, 81 % des hôtels sont ouverts, soit 3 % de moins qu’en mars dernier. “Compte tenu des levées des restrictions sanitaires en cours, cette tendance ne devrait être qu’une courte parenthèse”, estime Extendam. En effet, avec le déconfinement annoncé par le Gouvernement, de plus en plus d’établissements rouvrent chaque semaine. Cela se ressent également sur le nombre de réservation, qui s’est fortement intensifié depuis le 25 avril et ne cesse de croître.

Le mois de mai laisse présager des meilleurs résultats que les précédents mois et la saison à venir devrait être au moins aussi bonne que l’été 2020. “Néanmoins, prévient Exendam, compte tenu des nombreuses réouvertures d’établissements à venir, les volumes de réservations risquent dans un premier temps d’être dilués et les taux d’occupation seront à réinterpréter.”

 

#Barometre #Hotellerie #CriseSanitaire #Covid19