×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

INSEE:les prix en 2011 ont augmenté de +2,5%, ceux de la profession de +2,4%

Conjoncture - jeudi 12 janvier 2012 08:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


L'Insse vient de publier l'indicateur des prix à la consommation pour l'année 2011 qui accuse une évolution générale de +2,5%,alors que l'indice pour la profession s'établit à +2,4%.
Ce chiffre élevé s'explique en partie par la hausse du mois de décembre consécutive à une consommation soutenue et à l'augmentation du Smic en début de mois.
Certes, en décembre, les prix dans les cafés et les restaurants sont restés inférieurs à ceux de l'inflation générale(+0,2% contre +0,4%),mais les tarifs des services d'hébergement ont progressé de +3,8% sur la même période.
Pour l'année 2011, la profession se situe légèrement en dessous de l'indice général(+2,4% contre +2,5%),mais fait mieux que les produits alimentaires(+3,4% en 2011),les boissons alcoolisées et tabac(+4,1%) ou les transports(+4,1%).
Dans le détail, les cafés et restaurants affichent une hausse de +2% en 2011,mais l'hébergement une progression plus élevée de +4,2% en raison d'une demande soutenue tout au long de l'année.
Alors que le Smic vient de connaître une nouvelle hausse, il sera plus difficile à la profession de maîtriser ses prix en raison de la hausse de la Tva qui vient de passer de 5,5% à 7% et des évolutions en forte hausse des tarifs de l'énergie ou des produits alimentaires.
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services