Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 14 août 2008

HÔTELS

un beau défi à relever

Jean-Claude Messant nommé directeur général du Crillon

Paris (VIIe) L'ancien directeur général du Metropole Monte-Carlo débutera dans ses fonctions à partir du 1er octobre. Starwood lui a confié la relance du palace parisien, qui entre dans une longue période de travaux de rénovation.

Humainement, je crois que l'ouverture d'un hôtel et son lancement, c'est ce qu'il y a de plus beau dans ce métier et de plus valorisant pour les équipes qui sont portées et motivées", affirme Jean-Claude Messant, directeur général du Metropole Monte-Carlo, qui occupera les mêmes fonctions au Crillon d'ici à quelques semaines. Il succède à Sylvain Ercoli, parti sous les cieux du Royal Monceau.

À 45 ans, cet ancien de l'école hôtelière de Paris a déjà goûté aux joies d'une ouverture. En 2001, il arrive au Metropole. Deux années à peaufiner le projet, une année de travaux, puis c'est le lancement de l'hôtel et de son restaurant, La Table de Robuchon (2 étoiles Michelin). Le Metropole, qui fête son quatrième anniversaire, a su se faire une place sous le soleil monégasque. Au Crillon, Jean-Claude Messant va avoir à nouveau un beau défi à relever et son expérience devrait lui servir. Richard Gomel, président de la Société du Louvre, propriété du fonds d'investissement Starwood Capital depuis 2005, a été très clair : il veut faire du Crillon "le palace le plus raffiné au monde".

Un établissement entièrement repensé

Le "projet très ambitieux de repositionnement" passe par des travaux de rénovation. L'architecte français Thierry Despont a planché sur cette opération de grande envergure qui inclut la modernisation des chambres et couloirs, l'augmentation du nombre de suites, la création d'un spa, la rénovation du rez-de-chaussée, avec la salle des Ambassadeurs (2 étoiles Michelin), dans le respect des contraintes imposées par son classement aux monuments historiques, comme la façade… C'est bien la totalité de l'hôtel qui va être revue et repensée, y compris les points de restauration sous la responsabilité de Jean-François Piège. "Starwood va investir afin que le Crillon redevienne l'un des leaders du marché européen. Les travaux commenceront dès que possible, mais c'est par l'approche humaine et la qualité du service que nous ferons la différence. Nous devons aider les équipes à retrouver le plaisir et leur fierté d'appartenance au Crillon. Si on fait ce métier, c'est pour se retrouver un jour dans l'un des grands palaces qui nous ont fait rêver. J'ai hâte d'arriver à Paris", confie le nouveau patron du palace de la place de la Concorde. zzz22v 36v36v   
Nadine Lemoine


Jean-Claude Messant
:
"Tout sera fait pour que le Crillon redevienne incontournable."
Bio express de Jean-Claude Messant

1994 : d.g. du Saint-James Club à Londres
1995 : d.g. de l'Hôtel Royal Deauville
2000 : d.g. du Fouquet's à Paris
2001 : d.g. du Metropole Monte-Carlo
2008 : d.g. du Crillon

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3094 Hebdo 14 août 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration