Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 13 mars 2008
VIE PROFESSIONNELLE

EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DANS LE CALVADOS

NOUVEAUX STATUTS ET BON DÉVELOPPEMENT POUR RESTAURATEURS DE FRANCE

Présidé par Francis Attrazic, le réseau se développe en France et se donne aussi des objectifs en dehors de nos frontières. Désormais libre de toute attache syndicale, il met aujourd'hui l'accent sur le renforcement de la marque et sa reconnaissance auprès du grand public.


De gauche à droite : Joël Rault, trésorier de RdF, Francis Attrazic, président de RdF présentant les nouveaux projets du groupement, et Dominik Frachot, vice-président du réseau.

Une soixantaine de présidents régionaux et adhérents Restaurateurs de France (RdF) se sont retrouvés en début de semaine dernière dans les salons du Clos Saint-Gatien, près de Deauville, pour leur assemblée générale annuelle. En tête de l'actualité : la présentation et le vote de nouveaux statuts après le rachat de la marque à l'Umih. Une autonomie souhaitée dans le cadre d'un développement large et hors attache syndicale. "Nous sommes désormais totalement indépendants. Cela nous a été demandé par des adhérents qui ne sont pas syndiqués ou qui le sont auprès d'une autre structure. Une attache syndicale constituait aussi dans cet esprit un frein à notre développement", précise Francis Attrazic, président de RdF.

Une promotion autour des vins et du cinéma
Au programme également : des partenariats forts et de la visibilité. Plusieurs invités ont rappelé les atouts de la centrale de référencement de l'association Autour des chefs. "Elle commence à bien fonctionner, et nous voulons qu'elle devienne un outil offensif pour les professionnels", commente le chef de file de RdF. Parmi les propositions : le début d'une collaboration inédite avec Viticlub. L'idée ? Que les restaurateurs deviennent des prescripteurs de vins vendus sur internet auprès des consommateurs. En retour, ils bénéficient d'un pourcentage sur les ventes effectuées. "Nous avons aussi conclu un partenariat avec l'industrie du cinéma au travers de la société Marques & Film. Restaurateurs de France va ainsi apparaître dans une quinzaine de productions sur trois ans. Notre label sera présent, par exemple, dans un épisode de Joséphine ange gardien. Nous voulons une présence régulière sur les écrans. Toutes les études prouvent que ce type de message a un bon impact sur les téléspectateurs. Cette démarche s'inscrit dans la volonté de rendre le label connu du grand public, qui est notre 2e grand cheval de bataille", continue Francis Attrazic. RdF revendique aussi des partenariats institutionnels à plusieurs entrées : mise en valeur de l'association sur le site de Maison de la France, jeu-concours dans les restaurants tenus par des Français aux États-Unis (500 000 Américains ont été sensibilisés), développement du réseau au-delà des frontières françaises dans les pays émetteurs de touristes, travail sur l'offre restauration en France avec Odit France (Observatoire, développement et ingénierie touristiques)…

Partenariat avec 'Bottin Gourmand'
"La restauration française se trouve au coeur des préoccupations pour bon nombre d'institutions", se félicite Francis Attrazic, qui est aussi allé frapper à la porte des guides pratiques. "Nous ne sommes pas concurrents. Nous revendiquons une identité, et la démarche s'emboîte. Bottin Gourmand l'a parfaitement compris. Désormais, sur leur site, lorsque les établissements qu'ils conseillent sont RdF, un pictogramme le signale. Ils feront de même dans leur prochain guide. Et nous avons contacté Michelin dans ce sens." Le titre de Maître restaurateur a bien sûr été évoqué durant cette assemblée générale. "Ce n'est pas un doublon. Nous sommes dans un schéma complémentaire. Ce qui est important aujourd'hui, c'est que le dispositif prévu soit cadré au plus vite afin de pouvoir bénéficier des avantages qu'il offre, je pense notamment aux crédits d'impôts", insiste Francis Attrazic. Au chapitre bonnes nouvelles, l'arrivée au sein du réseau des Restaurateurs du terroir breton, et prochainement, des Restaurateurs varois. "Nous serons plus costauds en fin d'année", promet Francis Attrazic. Chiffres avancés : plus de 500 adhérents et une douzaine de régions constituées.
Sylvie Soubes zzz74v

restaurateursdefrance.com

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3072 Hebdo 13 mars 2008 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration