Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 13 septembre 2007
VINS

DANS UN ESPRIT DAVANTAGE LUDIQUE

Les Grands Vins Mercure ont opté pour l'accessibilité

Le concept garde le principe de la marge fixe, mais s'adresse à un public plus large.

Nouveau cap pour le concept des Grands Vins Mercure avec une approche différente dans le référencement des crus et l'établissement des supports de vente. L'été 2007 a vu l'arrivée à la carte des vins étrangers, "qui bousculent les traditions et les acquis", des vins de cépage plus faciles d'accès, du vin servi au verre (12,5 cl), à la demi-bouteille (37,5 cl) comme au 'flacon' de 50 cl. L'approche est aussi "hédoniste et sensorielle" afin d'être accessible à un plus grand nombre de consommateurs. Les Grands Vins Mercure continuent de s'adresser aux initiés, mais s'ouvrent judicieusement aux non-initiés. "Il s'agit de donner toutes les clés aux clients, au connaisseur comme au néophyte, pour lui permettre de choisir son vin en fonction de ses goûts et de l'humeur du moment sans qu'il se trompe", expliquent les responsables, tout en insistant sur trois notions fondamentales : "Cette nouvelle pédagogie tient compte de la personnalité de chacun des clients, elle s'adapte à leur niveau de connaissance du monde du vin, et propose un art de vivre en simplifiant la culture du vin." La lecture de la carte se fait désormais au travers de "4 grandes familles de saveurs" : Frais et gourmand (à l'image du chablis 1er Cru Montmains 2005 vendu 24 euros la bouteille, 17 euros la demi-bouteille et 4 euros le verre), fruité et léger (comme le santenay 1er Cru La Maladière 2004, vendu 27 euros la bouteille et 4,5 euros le verre), équilibré et élégant (on retrouve ici un Château Vieux Sarpe saint-émilion Grand Cru 2004 vendu 33 euros la bouteille et 5,5 euros le verre) et épicé et charpenté (parmi les succès de l'été, le Ribera del Duero Valdubon Cosecha 2004, vendu 19 euros la bouteille et 3,20 euros le verre). Des collerettes explicatives sont présentes sur les bouteilles et les pieds de verre. L'information passe aussi par des petits chevalets dédiés à la vente du vin au verre et sur ardoise. Pour ceux qui n'ont pas terminé une bouteille et qui ont envie de l'emporter, des 'pochons' (ou sachets de transport) sont à leur disposition. Intéressant.
Sy. S.
zzz46f 

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 3046 Hebdo 13 septembre 2007 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration