Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 24 août 2006
SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES SERVICES PRÉVENTION DES CAISSES RÉGIONALES D'ASSURANCE MALADIE

Pour éviter accidents du travail et maladies professionnelles

Les contrôleurs de sécurité et les ingénieurs-conseil des Caisses régionales d'assurance maladie sont là pour vous aider, vous accompagner et vous conseiller. Leur objectif : prévenir avec vous les accidents du travail et les maladies professionnelles. Interview d'Agnès Fernandez et Christophe Ballue, contrôleurs de sécurité à la Cramif (Caisse régionale d'assurance maladie d'Île-de-France).
Propos recueillis par Carole Gayet, information juridique, INRS (www.inrs.fr)


Christophe Ballue et Agnès Fernandez de la Cramif.

L'Hôtellerie Restauration Quel est le rôle des services prévention des Cram ?
Agnès Fernandez et Christophe Ballue Rattachées à la branche accident du travail et maladies professionnelles de la Sécurité sociale, les Cram déclinent sur un plan régional les orientations définies par la Caisse nationale d'assurance maladie en matière de prévention. Elles ont pour rôle notamment d'accompagner les entreprises dans leur gestion des risques professionnels en mettant à leur disposition des moyens humains, techniques et financiers.

Quels sont les interlocuteurs des établissements sur le terrain ?
Les contrôleurs de sécurité et les ingénieurs- conseil. Ils sont en contact direct avec les responsables des entreprises de leur secteur géographique afin de les aider à coordonner leurs actions de prévention.

Concrètement, comment se manifeste l'aide que vous pouvez leur apporter ?
Notre assistance peut se concrétiser sous différentes formes. Actuellement, nous menons dans l'hôtellerie des actions de sensibilisation afin de faire comprendre pourquoi et comment des gestes répétitifs, des ports de charge, des contraintes posturales peuvent induire certaines pathologies. D'autre part, nous formons au sein d'établissements des groupes de travail à l'évaluation des risques afin de donner à l'entreprise les moyens, en interne, de réfléchir et d'agir sur les conditions de travail suivant une approche ergonomique.

Quand faut-il faire appel à vous ?
En règle générale, les hôteliers nous sollicitent dès lors qu'ils rencontrent une difficulté en lien avec les conditions de travail. Nous intervenons alors sur une situation dont les conséquences en termes d'accident du travail ou d'absentéisme auraient pu être évitées par une collaboration en amont.
L'intérêt pour un responsable d'établissement réside dans les échanges réguliers qu'il peut avoir avec nous afin d'anticiper ensemble les besoins de l'entreprise et de planifier nos actions.

Quel intérêt pour un restaurateur ou un hôtelier de faire appel à vous ?
Agir contre les accidents du travail et les maladies professionnelles, c'est protéger la santé et assurer la sécurité des salariés, mais également celle du restaurateur ou de l'hôtelier lui-même, dont l'absence peut parfois constituer un péril pour la pérennité de l'établissement. De plus, c'est un élément indissociable de la qualité des prestations apportées à la clientèle. Vous pouvez solliciter le service prévention de votre Cram : les contrôleurs de sécurité et ingénieurs-conseil sauront vous conseiller et vous accompagner dans vos projets.

Pour aller plus loin
sur le site www.risquesprofessionnels.fr vous trouverez dans la rubrique sites utiles les coordonnées de la Cram de votre région.
0278 dvd ou vhs "sur le terrain de la prévention. Organisation de la prévention des risques professionnels en France".
Pour l'emprunter, contacter le service prévention de la Cram ou cgss.
Pour l'acheter : contacter le service diffusion de l'Inrs.

Que dit le Code de la Sécurité sociale ?

Les Cram ont notamment pour rôle de développer et de coordonner la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles […] (L.215-1).
Les Cram peuvent faire procéder à toute enquête qu'elles jugent utiles en ce qui concerne les conditions d'hygiène et de sécurité. Ces enquêtes sont effectuées par les ingénieurs-conseil et les contrôleurs de sécurité (L.422-3).
Les Cram peuvent consentir aux entreprises des avances à taux réduit en vue de leur faciliter la réalisation d'aménagements destinés à assurer une meilleure protection des travailleurs (R.422-7).

Réceptionnistes, veilleurs de nuit... quelles précautions pour le travailleur isolé

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2991 Hebdo 24 août 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration