×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 26 janvier 2006
VIE PROFESSIONELLE

AVEC 'DEMAIN, J'AUDITIONNE'

La mairie de Paris et le Synhorcat mettent l'accent sur le recrutement


De gauche à droite : Didier Chenet, président du Synhorcat, Jean-Bernard Bros, adjoint au maire de Paris chargé du tourisme, et Françoise Petrucci, présidente de la commission emploi/formation du Synhorcat.

À l'initiative de Jean-Bernard Bros, adjoint au maire de Paris chargé du tourisme et du Synhorcat, les 9 000 postes à pouvoir dans les métiers de la restauration de l'hôtellerie de la capitale vont bénéficier d'un coup de projecteur de février à avril baptisé Demain, j'auditionne. Distribution de 5 000 affiches dans les lieux d'accueil de la direction de la jeunesse et des sports, dans les brasseries et les cafés parisiens, dans les agences ANPE, dans les centres d'information et d'orientation et les missions locales… Distribution de Cart'Com dans 700 lieux affiliés au réseau, site internet dédié www.talents-chr.org dépliant d'information diffusé dans les salons et forums organisés durant la période dans la capitale. "Les CHR représentent 140 000 emplois à Paris. Les CHR sont aussi une part importante du tourisme francilien qui a retrouvé les chiffres de l'année 2000. Sans les CHR, Paris ne serait pas la capitale du tourisme", a précisé Jean-Bernard Bros. "Nous nous sommes interrogés sur les difficultés de recrutement. Pourquoi n'arrive-t-on pas à recruter ? Nous en avons déduit que la profession avait encore une mauvaise image, vieillotte et très décalée par rapport à la réalité", a souligné Didier Chenet, président du Synhorcat, en présentant les visuels retenus : 4 jeunes, dont "deux sont en apprentissage et deux sont déjà des professionnels". À suivre.
Sy. S.
zzz74v

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2961 Hebdo 26 janvier 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration